[…] depuis longtemps l’envie d’un livre qui rivalise avec la peinture, que l’écrit ne soit plus seulement un pont vers la peinture mais dispense de peindre. un livre qui ait les qualités visuelles, matérielles et cette portée irréductible d’une peinture, avec les armes qui sont les siennes, le papier l’encre les couleurs les caractères la typographie. claude rutault, seconde livraison (entrée «catalogue») in : la peinture fait des vagues, Brest : musée des beaux-arts, 2007.

La présente exposition porte sur une part constitutive – et considérable – de l’œuvre de l’artiste : la part écrite. claude rutault recourt, depuis le début des années 1970, à toutes formes d’imprimés (affiches, catalogues, livres, feuillets agrafés, cartons d’invitation) pour diffuser des textes de différente nature. L’idée même d’édition et de publication est au cœur de son œuvre.

Une première exposition consacrée à claude rutault a eu lieu au Centre des livres d’artistes durant l’été 2011. Le sujet en était essentiellement une œuvre titrée «AMZ ou le soleil brille pour tout le monde» – dé-finition / méthode 169, dont les prémisses (premiers textes) datent de 1985. Depuis juin de cette année-là, le Cdla accueille les archives relatives à cette œuvre, déposées par claude rutault et Daniel Bosser ; il devient ainsi le lieu où est ancrée la partie «z» de l’œuvre.

brochure pdf à télécharger