nul = 0

nul = 0
tijdschrift voor de nieuwe konseptie in de beeldende kunst
revue pour la nouvelle conception artistique
zeitschrift für die neue künstlerische konzeption
série 1 / n° 1 novembre 1961.
rédaction : armando, henk peeters, herman de vries.
arnhem [pays-bas] : [herman de vries, éditeur], 1961. [500 ex.]
– 16 p. agrafées [1 – 16] ; 27,6 × 21,8 cm imprimées en offset n/b sur papier bleu pâle pour les textes
et papier blanc pour les illustrations. – couverture aveugle en papier métallisé argent.
en 1 de couverture, au coin supérieur droit, un rond évidé laisse voir le « 0 » du titre
imprimé en première page.
textes.
– texte d’introduction, en allemand, signé henk peeters et herman de vries, précédé d’une citation de alain robbe-grillet. page 1.
– bernard aubertin. « la monochromie ». page 2
– g. kasper. « (folklore) la biennale de sao paulo : participation néerlandaise ». pages 2 – 3.
– o. piene. « licht ». pages 3 – 4.
– sacha sosnovsky. « tendances du nouveau réalisme niçois ». pages 4, 7, 8 et 9.
– herman de vries. « nul = 0 ». page 10.
– art ruitenbeek. « la couleur est une illusion (sur l‘œuvre de j.j. schoonhoven) ». pages 13 – 14.
– h. mack. « la structure dynamique ». page 14.
– günther uecker. « reflektionen ». pages 14 – 15.
– christian megert. « un espace nouveau ». page 15.
– hermann bartels. « konzept / vorgang / resultat ». page 16.
– k.f. ertel. « oskar holweck ». page 16.
illustrations.
– reproductions d‘œuvres de : hermann bartels, henk peeters, günther uecker, j.j. schoonhoven, hans haacke, bernard aubertin, christian megert, holweck, herman de vries, arman, armando, mack, o. piene, henderikse.
– un portrait de yves klein derrière son pinceau vivant.
– un portrait de günther uecker « s’inclinant respectueusement devant le marchand d’art arthur schmela ».
– un portrait de christian megert dans son espace sans fin (galerie køpcke).
inv. n° 106 03

nul = 0
tijdschrift voor de nieuwe konseptie in de beeldende kunst
revue pour la nouvelle conception artistique
zeitschrift für die neue künstlerische konzeption
review of the new tendancy in art
série 1 / n° 2 avril 1963.
rédaction : henk peeters, herman de vries.
arnhem [pays-bas] : [herman de vries, éditeur], 1963. [500 ex.]
– 22 p. agrafées [17 – 38] ; 27,6 × 21,8 cm imprimées en offset n/b sur papier vert pâle pour les textes
et papier blanc pour les illustrations. – couverture en papier blanc de fort grammage.
en page 1, cinq empreintes de doigts, fortement agrandies, imprimées en noir. en regard, le titre « main droite de manzoni † ».
au coin supérieur droit de la page un « 0 » imprimé en rouge au moyen d’un tampon.
textes.
– texte à la mémoire de yves klein et de piero manzoni signé de la rédaction. page 17.
– citation de yves klein. page 17.
– henk peeters. « soyez le bienvenu m. de wilde ». page 18.
– henk peeters. « piero manzoni † ». pages 18, 19 et 20.
– gillo dorfles. « nouvelle tendance – recherche continuelle ». pages 20 – 21.
– getulio alviani. « lichtlinien ». pages 21 – 22.
– bernard aubertin. « la couleur ». pages 25 – 26.
– hans haacke. « concernant mes objets-miroirs ». pages 26 – 27.
– hans sleutelaar. « il n’est pas une histoire des styles ». pages 27 – 28.
– henk peeters. « propositions ». pages 28 – 29.
– j.j. schoohoven. « une synthèse ». page 31.
– groupe de recherches d’art visuel, paris (garcia, rossi, le parc, morellet, sobrino, stein, yvaral). « rapport artiste – société ». pages 31 – 32.
– herman de vries. « random objectivations ». page 35.
– jürgen-fischer. « komplexe farbe ». page 36.
illustrations.
– reproductions d‘œuvres de : yayoi kusama, piero manzoni, daniel spoerri, jürgen-fischer, colombo, bernard langlais, boriani, morellet, de vecchi, sobrino, yvaral, julio le parc, joël stein, tomasello, getulio alviani, j.j. schoonhoven, henk peeters, otero, hans haacke, henderikse, bischoffshausen, gentils, cruz-diez, castellani, picelj, herman de vries, s. cremer, dadamaino, debourg, armando, aubertin, van hoeydonck, kilian breier, diter rot.
– un portrait de arman « the artist at work, 1961 ».
inv. n° 109 01

revue nul = 0
n° 3 [1963].
rédaction : herman de vries.
arnhem, pays-bas : herman de vries, éditeur, [1963]. [300 ex.]
– 24 p. agrafées [39 – 60] ; 28 × 21,8 cm imprimées en polycopie sur papier bouffant. – couverture en papier blanc de fort grammage.
une étiquette de papier jaune pâle d’un assez grand format est collée en page 1. étiquette sur laquelle
figurent, au dessous d’un « 0 » imprimé en grand caractère, les mentions de titre et d’auteur.
textes.
texte de deux conférences données à amsterdam par werner ruhnau.
– « von monumentale zu instrumentale architektur », 30 mars 1962. pages 39 – 42 et 45 – 48.
– « instrumentale architektur, die freiheit ermöglicht », 25 mai 1962. pages 51 – 54 et 57 – 60.
contributions originales.
– herman de vries. « réflection ». 1 f. de papier blanc ; 28 × 21,8 cm. page [43].
– herman de vries. sans titre. relief imprimé par estampage, format : 10,5 × 10,5 cm. le relief est collé sur une feuille de papier blanc du format de la revue. page [49].
– herman de vries. sans titre. 1 f. de papier blanc ; 28 × 21,8 cm. collage. page [55].
inv. n° 110 01

revue nul = 0
n° 4 [1964].
rédaction : herman de vries.
arnhem, pays-bas : nul verlag – herman de vries, éditeur, [1964]. [300 ex.]
– 54 p. agrafées [61 – 114 ] ; 27,5 × 22,3 cm. textes imprimés en polycopie sur papier bouffant,
illustrations imprimées en offset n/b sur papier couché blanc. un encart [pages 93 – 94]
imprimé en offset, en or et en bleu, sur papier métallisé argent (4 reproductions d‘œuvres de hermann goepfert).
– couverture imprimée en offset sur papier couché blanc brillant. une œuvre de getulio alviani est reproduite
en bleu en page 1.
textes.
– mathias goeritz. « art is a service ». page 65.
– dietriech sauerbier. « flächenwirbel (in sich zuruck) ». page 66.
– dietriech sauerbier. « tirade auf die verweser der überholung ». page 67.
– octavio pinedo. « mathias goeritz ». pages 68 et 71.
– william e. simmat. « architektur und freiheit ». pages 72 – 74.
– peter iden. « polyinterpretablen kunstwerken ». pages 78 – 80.
– herman de vries. « objektivität und wirklichkeit ». pages 83 – 85.
– l. d. van crevel. « 2 gedichte aus versuchster mein wort ». pages 86 – 87.
– jef verheyen. « belle illusion ». pages 88 – 89.
– jef verheyen. « AB = BC ». page 90.
– hermann goepfert. « plusweiss : reflektor : plusweiss ». pages 91 – 92.
– yayoi kusama. « interview ». pages 95 – [97].
– gerd winkler. « unzählige dimensionen ». pages 98 et 100 – 102.
– toni toniato. « antonio calderara. painting made of light ». pages 103 – 104.
– peter iden. « über die wirklichkeit ». pages 107 – 111.
– getulio alviani. « cadoresi cerroni possible-possibile a getulio alviani ». page 113.
illustrations.
– reproductions d‘œuvres de : hans haacke, herman de vries, mathias goeritz, piero manzoni, yayoi kusama, hermann goepfert.
contributions originales.
– wolfgang schmidt. « hommage à 0 ». 1 f. ; 27,5 × 21 cm. typographie sur papier calque. pages [61–62].
– bischoffshausen. sans titre. papier sculpté. un feuillet de papier blanc, format : 15 × 12 cm, collé sur une feuille de papier gris du format de la revue. page [75].
– herman de vries. « random objectivation ». carte perforée format : 8,2 × 18,7 cm. la carte est collée sur une feuille de papier gris du format de la revue. page [81].
– antonio calderara. sans titre. une sérigraphie format : 19 × 25,5 cm. la sérigraphie est collée sur une feuille de papier gris du format de la revue. page [105].
inv. n° 111 01

Retour