2021

EXPOSITIONS

20 janvier – 6 mars 2021 (sous réserves covid)
«La Salle du fond[s]» – L’objet Art
Carla Adra, Fabrice Michel, Jean-Baptiste Farcas, Romaric Hardy
Commissariat : Laurent Buffet.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

20 janvier – 6 mars 2021 (sous réserves covid)
L’objet Art
Carla Adra, Fabrice Michel, Jean-Baptiste Farcas, Romaric Hardy
Commissariat : Laurent Buffet.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

25 juin – 25 septembre 2021
Unglee. Inventaire #1
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

15 octobre 2021 – 22 janvier 2022
Lefevre Jean Claude
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

12 mars – 12 juin 2021
«La Salle du fond[s]» – Elsa Werth. Parties de cartes
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

25 juin – 15 septembre 2021
«La Salle du fond[s]» – Paul-Armand Gette. Artémis for ever !
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

15 octobre 2021 – 22 janvier 2022
«La Salle du fond[s]» – Louttre B
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

EXPOSITIONS hors les murs partenariat ensa-limoges «Premier rang»

Composé de huit vitrines, qui rappellent les boîtes de bouquinistes des quais de Seine, «Premier Rang» est un dispositif d’exposition installé dans l’amphithéâtre de l’Ecole nationale supérieure d’art de Limoges. Destiné à l’ensemble des étudiantes et étudiants, il permet de montrer – à partir de la collection du Centre des livres d’artistes – la variété et la richesse des publications d’artistes telles qu’elles se font jour au début des années 1960, et d’aborder de façon singulière les mouvements artistiques des années 1960 et 1970 : fluxus, art minimal, art conceptuel, poésie concrète, poésie visuelle, land art… Faiblement éclairé, l’amphithéâtre s’avère être un lieu idoine pour la présentation d’œuvres sur papier. «Premier Rang» est un projet de premier ordre mené conjointement par L’Ensa et le Cdla.

La programmation des expositions du premier semestre 2021 et du dernier trimestre est assurée par Simon Prudhomme étudiant en quatrième puis cinquième année.

30 octobre – 27 novembre Sophie Calle. L’homme au carnet
8 janvier – 29 janvier Ingo Giezendanner et David Shrigley (annulée cause covid)
février – mars Eric Watier
avril – juin CRASS
octobre – décembre Festin

partenariat ensa-limoges – 1
séminaire «Publications d’artistes et Intermedia, canal historique»

Etudiant e s :
Zélie Boggio-Simon, Eugénie Chat, Théa Malhié, Louis Pruvost, Keshu Yan, Salomé Botella, Alice Caillard, Benjamin Dubreuil, Nacima Kada-Belghitri-Gourbi, Simina Penu, Simon Prudhomme, Gabriel Rétif, Léo Sallanon, Sokh-Yin Suos, Malvina Vales, Laurie Zaccarini Feasey.

Telles quelles apparaîssent à la fin des années 1950, les publications qu’il est désormais convenu de nommer «livres d’artistes» s’éloignent radicalement – dans leur matérialité et dans leur intention – de celles qui ont fait et font encore les beaux jours de la bibliophilie traditionnelle (livre illustré ou livre de peintre). Pour simplifier, il n’y a rien de commun entre Jazz de Matisse publié par Tériade en 1947 et, par exemple, les livres qu’édite à partir de 1963 Dick Higgins, fondateur de The Something Else Press à New York. Le genre «livres d’artistes» est pluriel. Les livres (ou autres publications) que vont éditer – pour ne citer qu’eux – Edward Ruscha, Ben Vautier, Dick Higgins, Ian Hamilton Finlay ou Paul-Armand Gette ont – formellement – bien peu de choses en commun. Plus que leur facture, c’est l’invention des modes de leur production et de leur diffusion – une rupture dans les pratiques éditoriales d’alors – qui les caractérise.
L’essor de ce type de livre dans les années 1960 et 1970 accompagne les mouvements artistiques de ces années-là : fluxus, pop art, art conceptuel, art minimal, land art, poésie concrète, poésie visuelle. Mouvements artistiques tous particulièrement «gourmands» de la chose imprimée.
C’est dans le premier numéro de la Something Else Newsletter, Dick Higgins utilise le mot «intermedia» (qu’il emprunte au poète britannique Samuel Taylor Coleridge, 1772-1834) pour désigner des formes d’art qui se situent entre les techniques, évoquant le happening (Allan Kaprow) mais aussi Philip Corner ou John Cage, qui explorent l’intermedia entre musique et philosophie, ou Joe Jones, dont les instruments qui jouent tout seul entrent dans l’intermedium entre musique et sculpture. Les poèmes-construction d’Emmett Williams et Robert Filliou constituent certainement un intermedium entre poésie et sculpture. (Dick Higgins traduit par Nicolas Feuillie dans Fluxus Dixit. Une Anthologie Vol. 1, Dijon, Les presses du réel, coll. «L’écart absolu», 2002).
Sept rendez-vous / rencontres, sont prévus au cours de cette année universitaire 2020-21, les 13 octobre, 10 novembre, 8 décembre, 9 février, 2 mars, 30 mars et 11 mai de 14 h à 17 h et auront lieu à l’Ensa, au Centre des livres d’artistes à Saint-Yrieix-la-Perche ou dans tout autre lieu nous accueillant en région ou hors région.

Le 13 octobre rendez-vous en galerie 1 pour une activation de certaines des partitions du numéro 3 de la revue «Véhicule» dirigée par Garance Dor et Vincent Menu

Le 8 décembre au Cdla

9 février et 2 mars au cdla, invité : Florian Houssais. Annulé cause covid.
Reporté à la rentrée d’octobre les 9 novembre et 7 décembre

Lettre à un jeune historien
La documentation est une problématique classique de l’art des XXe et XXIe siècles, les pratiques liées à une volonté de dématérialisation, ont développé des technologies et des styles du document et de la mise en récit que chaque amateur d’art reconnaîtra aisément.
Mais suivant que l’on pense l’art en termes d’objets ou d’activités, le document occupe une place ambiguë. À la fois relevé d’une action, d’un moment ou d’une situation, document historique et artefact participant (fortement), voire répondant explicitement, aux dynamiques instituantes du champ de l’art, le document et l’activité de documenter sont des objets et des phénomènes complexes. C’est justement cette dialectique entre les dimensions matérielles (comme inscription d’un phénomène), historiques (s’inscrivant dans une époque et un lieu) et instituantes (participant à donner une certaine valeur à une situation) du document qu’on se propose d’interroger et de discuter dans ce séminaire.
À travers ces trois motifs du document (matériel, historique et institutionnel), on s’essaiera à une hypothèse : cette pratique de la documentation, bien connue de notre époque, pourrait-elle servir de ressource à une histoire de l’art clandestine et silencieuse ? La pratique du document peut-elle, ou pourrait-elle constituer une alternative aux tentations hagiographiques dont une grande majorité des collections publiques et privées, ainsi qu’un très large pan de l’histoire de l’art peine à se défaire ?
Explorer cette hypothèse nous amènera à traverser les questions de microhistoire, les notions d’intermedia et d’indiscernabilité, le rapport qu’entretiennent les sciences de terrain avec le document, et la notion de quotidien de la fin du XIXe à aujourd’hui.

Florian Houssais est doctorant à l’EHESS et prépare sous la direction de Michel de Fornel une thèse en antrophologie linguistique intitulée «L’exposition et la physionomie des phénomènes scientifiques dans les lieux de savoir scientifiques».

Le 11 mai, 14 h – 17 h, rencontre avec Andrée Ospina, éditrice, au cdla

EDITIONS

12 lettres d’information
confiées à 12 artistes et 2 commissaires.

Louis Zerathe Rare Moins rare Pas rare
carte d’information # 81 janvier 2021

Louis Zerathe Rare Moins rare Pas rare
carte d’information # 82 février 2021

Louis Zerathe Rare Moins rare Pas rare
carte d’information # 83 mars 2021

Sébastien Montero
carte d’information # 84 avril 2021
Commissariat : Laurent Buffet

Jill Guillais Constellation, action tributaire des saisons. 49.196443, – 0.516113, 2000
carte d’information # 85 mai 2021
Commissariat : Laurent Buffet

Jean-Charles Agboton-Jumeau Hé ! arcien (apostrophe en guise de P.-S. à l’HDR de lb par jcaj [d’après des extraits intégraux du Littré] (V 2021)
carte d’information # 86 juin 2021
Commissariat : Laurent Buffet

Laurent Marissal NADA in [12]
carte d’information # 87 juillet-août 2021
Commissariat : Laurent Buffet

Jean-Marc Berguel extrait de couloir II – variation IV
carte d’information # 88 septembre 2021
Commissariat : Laurent Buffet

Laurent Buffet Hommage à LJC – 40 ans après «une exposition de lefevre jean claude 11.07/31.08’81 yvon lambert»
carte d’information # 89 octobre 2021
Commissariat : Laurent Buffet

Damien Dion Pas d’effort pas d’objet
carte d’information # 90 novembre 2021
Commissariat : Didier Mathieu

IKHÉA©SERVICE N°32, Soustraire,
carte d’information # 91 décembre 2021
Commissariat : Didier Mathieu

Les éts. Decoux
Drapeau. 1 exemplaire.

Paul-Armand Gette
ARTÉMIS FOR EVER!
Sophie V. en Déesse de la nature
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artistes, 2021. 250 ex.
– 8 p. agrafées ; 21 x 14,8 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier ivoire.
Publié à l’occasion de l’exposition Artémis for ever ! au cdla, 24 juin – 25 septembre 2021.

Elsa Werth
the negotiation game
Jeu de cartes.
Saint-Yrieix-la-Perche : Le centre des livres d’artistes, 2021.
30 ex. numérotés et marqués des initiales EW. Exemplaire n° 10.
– 13 cartes ; 8,5 x 6,4 cm, imprimées en noir sur carton blanc brillant.
Coins arrondis.
– Dans 1 boîte à couvercle-charnière, en métal. Sur le dessus du couvercle,
est collée une carte portant la mention du titre (imprimé sur le motif qui
apparaît au dos des autres cartes).

Lefevre Jean Claude
[26 + 3] Lectures Expositions 1993 – 2019
– 256 p. : 29,7 x 21 cm. – Imprimé en numérique couleurs sur papier recyclé gris 80 g.
– Reliure sans couture. – Jaquette en papier kraft. – 1 marque-page format A4, plié en 3, imprimé en rouge sur papier jaune ([fac-similé] de l’invitation à l’unique lecture diffusion de Lefevre Jean Claude, jeudi 8 mars 2001 à 19h30, Limoges, galerie d’exposition du Musée national de porcelaine Adrien Dubouché.

Lefevre Jean Claude
[LJC pour le cdla, août 2021]
Texte.
– 1 colonne + 1/2 colonne, in : revue Art Press n° 493 (rubrique agenda), mise en ligne et parution papier le 18 octobre 2021.

Les éts. Decoux
Une tentative de ce genre – Revue
numéros spéciaux 107 à 113 – L’histoire est pleine de blancs
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artiste ; [Bruxelles] : Les éts Decoux,
18 septembre, 21 septembre, 24 septembre, 27 septembre, 30 septembre, 3 octobre, 6 octobre 2021.
Tirage limité [circa 50 ex.].
7 fois – 4 p. : 29,7 x 21 cm. – Imprimé en noir en risographie sur papier Munken 120 g.
– Dans 1 enveloppe postale en kraft blanc, sur laquelle est collée 1 étiquette portant les mentions d’auteur, de titre et d’éditeur.
Sept numéros de la revue réalisés pendant la résidence de Didier Decoux au Centre des livres d’artistes (mi-septembre – début octobre 2021).

Claude Closky
DEUX MILLE-VINGT DEUX
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artistes, 2021. 300 ex.
– 24 p. agrafées ; 21 x 14,7 cm. – Imprimé en offset 1 couleur (noir) sur papier blanc.
– Couverture en carton blanc imprimée en noir.
inv. n° 119 21

Emmanuelle Waeckerlé
Walking in Air in Thornton Heath
Saint-Yrieix-la-Perche : Le centre des livres d’artistes, 2021
(For the Walking Air project by Emmanuelle Waeckerlé and Will Montgomery)
– 5 Cartes postales
– 10 x 15 cm, 250 ex.
– Impression quadri recto / noir verso 350 g

COPRODUCTION

Topographie anecdotée du hasard
(Version enregistrée), 1961-1966-2021
Captation de la lecture performée d’un extrait de «La Topographie anecdotée du hasard» de Daniel Spoerri», 1961-1966 d’après la version parue chez Othello / Le Bureau des activités littéraires en 2016
Voix : Le collectif Les Affreux
Ingénieur son : Camille Giuglaris
Production MAMAC, Nice
En collaboration avec le CDLA (centre des livres d’artistes, Saint-Yrieix-la-Perche) et le CIRM (centre national de création musicale, Nice)

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS

Cité scolaire Jean-Baptiste Darnet Collège (Saint-Yrieix-la-Perche)
avec Tiphaine Eglizaud (Professeur documentaliste /Présidente du FSE) 10 h.
21 janvier, 4 février, 4 mars, 1 avril, 29 avril.

Janvier – Juin 2021 les mercredis,
ALSH Saint-Yrieix (responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA) 18 h.

8 et 9 Juillet, atelier ALSH Saint-Yrieix (responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA) 9 h.

4, 5 et 6 août, atelier ALSH Saint-Yrieix (responsable Maëlle Robert) 12 h.

Vendredi 10 septembre, atelier d’une journée, Bibliothèque départementale de la Corrèze, Tulle.

29 septembre, 6 et 20 octobre, 10, 17 et 24 novembre, 1, 9 et 15 décembre, ateliers ALSH Saint-Yrieix (responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA) 9 h.

Workshop(s)

Janvier 2021 (1 semaine, dates à préciser), École européenne supérieure de l’image – Angoulême, 15 étudiant e s, enseignant e s : Audrey Ohlman, Régis Pinault et Anne Balanant. Annulé covid

26 – 29 janvier 2021, Ésam Caen/Cherbourg, 7 étudiant e s, enseignant : Laurent Buffet.

Février 2021 (1 semaine, dates à préciser), École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon, 15 étudiant e s, enseignants : Veit Stratmann et Nicolas Romarie. Annulé covid

29 mars – 2 avril, École européenne supérieure de l’image – Angoulême, 6 étudiant e s, enseignant e s : Audrey Ohlman, Régis Pinault, Anne Balanant et Audrey Potrat.
Edition d’un portfolio imprimé en risographie.

3 – 7 mai, Ésam Caen/Cherbourg, 7 étudiant e s, enseignant : Laurent Buffet, invité : Fabrice Michel.
Edition d’un portfolio imprimé en risographie.

16 – 20 septembre 2021 «Walking in Air» un projet d’Emmanuelle Waeckerlé et Will Montgomery avec Antoine Beuger, Elena Bisema, Marianne Schuppe et Romaric Hardy. (annulé cause covid, projet reporté au printemps 2022).
Une version titrée «De chez soi» a cependant eu lieu «online» aux mêmes dates :
Walking in Air ‘de chez soi’ between the 16th and the 19th September 2021
field work and reflective documentation (local) / collective recollection (online)
‘knowledge is formed along paths of movement in the weather-world’.’ ‘la connaissance se forme le long des couloirs transitoires du ‘weather-world’ ’. 1
‘Setting sun. A mourning dove compounds invisible declensions.’ ‘Soleil couchant. Une colombe en deuil compose des déclinaisons invisibles.’ 2
‘Between earth and sky, a breath comes and goes, joining one to the other.’ ‘entre la terre et le ciel, un souffle va et vient, unissant l’un à l’autre.’ 3
Chose a suitable local spot that you know well or somewhere new.
Walk in air. (You may choose to orient your activity around one or more of the above quotes.)
Afterwards, take some time to reflect upon the experience. Add your notes, images or recordings to Dropbox, ready for the collective recollection. Join the online gathering on Monday 20th September at 5pm (UK time). Links to Dropbox and Zoom will be provided in due course.
1 A few words from a text by Tim Ingold (2010) that sparked our interest in this project. Walking, in his view, is more than mere locomotion.
2 ‘ From this walking and thinking, I take away some words from Susan Howe (2015) – herself a feeder on textual scraps. Removed from their context, I offer them as a replicable score.’ Will Montgomery, Performance Research Vol. 26, No. 6: ‘On Air’ (September 2021).
3 ‘I borrow Luce Irigaray’s words from ‘To Be Two’ (2001) for a blueprint of my experience and possible score of walking en l’air. A score that is not a road for walking on while thinking of air, but a path I create each time I walk and dance inside out with air.’ E.Waeckerlé, Performance Research Vol. 26, No. 6: ‘On Air’ (September 2021).
© E.Waeckerlé & W.Montgomery 2021

Une partie du site du cdla est dédiée à ce projet.

15 – 19 novembre 2021, École européenne supérieure de l’image – Angoulême, 9 étudiant e s, années 3, 4 et 5. Enseignant e s : Audrey Ohlman, Régis Pinault, Audrey Potrat et Anne Balanant.

29 novembre – 3 décembre, École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon,
8 étudiant e s, enseignants : Veit Stratmann et Nicolas Romarie.

STAGIAIRE (S)

Simon Prudhomme, Ensa-Limoges, 8, 23 et 29 octobre, 5, 19, 26 novembre, 10 décembre 2020 ; 7, 15, 22, 28 et 29 janvier 2021, 1, 3, 8, 10, 11, 19, 23, 25 et 26 février, 5, 10, 11, 12, 17, 18, 23, 29, 30, mars, 2, 16, 22, avril, 7, 28 mai, 3, 4, 9, 10, 21 juin, 16 juillet, 16 septembre, 8 octobre 2021.

Clara Bertrand, Université de Limoges, Faculté des Lettres et des sciences humaines – Métiers de la culture, 6 – 31 janvier 2021.

Olivia Hespel-Obregon, Saint-Etienne, Université Jean Monnet, Master 2 édition d’art et livre d’artiste, 31 mars, 1 et 2 avril, 23, 24 et 25 juin.

Charlotte Vignes, ENSBA Lyon, 15 – 25 septembre.

Solange Cussaguet, licence 3 Université Paris-Nanterre, 30 octobre – 6 novembre.

ACCUEIL ARTISTES-CHERCHEURS

Fiona Dalahaie, doctorante, Université de Limoges, 5 mars 2021.

Berthine Gerbet, 21 mai 2021.

Marie Boivent, Matthieu Saladin, 16 août 2021.

Elsa Werth, Claude Closky, 25 et 26 novembre 2021.

CONFÉRENCE (S)

Elsa Werth
Présentation de son exposition «Parties de cartes» au cdla, 11 et 12 mai 2021

Conférence par Didier Mathieu,
Tulle, Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze, jeudi 9 septembre.

ACCUEIL DE GROUPES

29 juillet, ALSH Saint-Yrieix.

21 août, Amis du ciap Vassivière.

26 août, ALSH Saint-Yrieix.

24 novembre, Amis du musée des Beaux-Arts de Limoges.

Circulation de la collection – Prêts

«x». Commissaire : Claude Closky. Carquefou, Frac des Pays de la Loire,
20 novembre 2020 – 4 juillet 2021.

Forsythia, Lilac and Geranium, Rennes, Cabinet du livre d’artiste, 12 mars – 30 avril 2021.
Commissaires : Raffaella della Olga, Camila Oliveira Fairclough, Elsa Werth.

Leer. Roh. Ungedruckt. Künstlerbücher als Manifest (1960-2020)
Blank. Raw. Unprinted. Artists’ Books as Statement (1960–2020)
Commissaire : Moritz Kung.
Düren, Leopold–Hoesch–Museum, 4 juillet – 3 octobre 2021.
reporté en 2022 10 avril – 9 septembre
Daniel Spoerri. Le théâtre des objets, Nice, MAMAC, 16 octobre 2021 – 27 mars 2022.
Commissaire : Rebecca François.

What’s in a Bird ?, Digne-les-Bains, musée Gassendi, 19 mars – 29 octobre 2021,
prolongée jusqu’au 30 juin 2022.

Cabinet du livre d’artiste, Rennes, Fins programmées, 4 octobre 2021 – 15 janvier 2022.
Commissaire : Marie Boivent.

résident e (s)

Didier Decoux
15 septembre – 15 octobre 2021

Entretien autour d’une vingtaine de publications choisies dans la collection du CdLA

suite de l’entretien…

PAGES BLANCHES & BLANK BOOKS

Avant il n’y avait rien, ou presque rien ; après, il n’y a pas grand-chose,
quelques signes, mais qui suffisent pour qu’il y ait un haut et un bas, un début et une fin, une droite et une gauche, un recto et un verso.
G. Perec, Espèces d’espaces

La recherche vise à mettre en mouvement un ensemble de questionnements et d’activités concernant l’identification, la collecte, la monstration, la lecture et la création de livres qui semblent faire du vide ou de l’absence leur objet ; de livres aux pages laissées blanches ; de livres occupés de cette chose nommée un moins, voire un rien ; de livres qui se dépensent à vouloir se retirer de l’ordre du langage ou de l’image. La recherche développe une perspective historique, d’une part, puisqu’elle envisage les livres vides depuis la seconde moitié du XIXe siècle, et contemporaine, d’autre part, puisqu’elle s’inscrit dans une approche de l’édition comme terrain d’expérimentations artistiques.
L’auteur du projet entend construire un dispositif complexe, proposer des circulations qui débordent un travail de conception et de créations de livres proprement dit. Certes, il s’apprête à jouer le rôle d’un fabricant de livres (les siens) mais aussi celui de montreur de livres (ceux des, autres), de collecteur de livres mais aussi de rassembleur de lecteurs dans le cadre de situations favorisant des formes d’échanges. Ce dispositif donne donc à la recherche une dimension souvent collective.
En outre, les livres vides constituent une matière qui se prête à cet exercice ouvert de l’art puisqu’ils incitent à favoriser d’autres stratégies que celles où dominent langage et savoir pour lier appropriation et collaboration, création et réception, chacun de ces pôles devenant partie prenante d’une conduite pour la recherche en art.

L’auteur du projet et l’origine de son intérêt pour la recherche en art
Didier Decoux est artiste. Il préfère cependant se présenter comme éditeur depuis qu’il a fondé, voici une quinzaine d’années, la maison d’(auto-)édition indépendante Les Éts. Decoux, établie à Bruxelles.

Livres vides est la locution privilégiée pour présenter ici ce projet de recherche, même si celle-ci devrait être mise en question dans son rapport à d’autres formules comme livres blancs, livres vierges, livres de rien, etc. Mais c’est la recherche qui interrogera les nuances. Ici, il s’agit d’abord de présenter le projet de recherche.

C’est dans le cadre du travail éditorial des Éts. Decoux qu’est né ce projet de recherche, depuis un intérêt pour des pages blanches venant séquencer un livre. À partir de là, l’auteur s’est intéressé à mettre en évidence l’esthétique de la page blanche et a voulu comprendre, voir, manipuler, lire des publications composées essentiellement de pages non imprimées. La systématisation de cet élan de curiosité lui a fait prendre conscience de la difficulté d’accéder à de tels livres ainsi que de
l’aspect relativement décousu des approches existantes sur le sujet. De là est née l’envie d’entreprendre la présente recherche. Cette recherche ambitionne donc de déborder le cadre habituellement réservé au travail artistique de l’auteur du projet tel qu’il l’a pratiqué jusqu’à présent au sein de sa maison d’édition.

Les enjeux de la recherche
La recherche affiche un enjeu scientifique par la constitution attentive d’un corpus de livres vides.
Si je dis d’un papier qu’il est d’un blanc pur, et que, placé contre de la neige, il paraisse alors gris, cela n’empêche pas que dans son environnement normal j’aurai cependant raison de le nommer blanc, et non pas gris clair.
L. Wittgenstein, Remarques sur les couleurs

Les livres composés (essentiellement) de pages blanches sont à considérer pleinement comme livres c’est-à-dire qu’ils relèvent d’une intention artistique ou littéraire. Ce ne sont pas des carnets, ni des blancos. Ces livres ne sont jamais totalement vides. Ils ont toujours un titre, ou un colophon, ou parfois un avertissement au lecteur, quelques lignes ou même une page liminaire ou conclusive, ou parfois l’une ou l’autre image dissimulée au milieu des feuillets. Il arrive aussi que leurs pages portent dans la marge quelques mots ou signes typographiques dont la présence révèle d’autant plus l’absence qui règne sur l’essentiel de la surface de la page. Les livres vides ne le sont pas : ils manifestent une tension entre aucune chose et quelque chose.
L’auteur du projet estime important d’ancrer la recherche dans un rapport concret et sensible aux livres. Pour la présente recherche, il choisit de constituer un corpus inédit de publications éditées à partir du milieu du XIXe siècle. À cette époque, il ne s’agit pas de livres blancs, mais d’ouvrages contenant l’une ou l’autre page (presque) blanche sur laquelle l’intention de taire un contenu est manifeste. Quelques livres blancs paraissent fin XIXe – début XXe siècle. Des écrits portant sur la question des livres vides ou blancs existent mais comme des approches partielles. Citons principalement : Michael Gibbs, All or Nothing: An Anthology of Blank Books, Cromford, RGAP, 2005 ; Anne Moeglin-Delcroix, Ni mots, ni images : livres vierges in Vides, une rétrospective, Paris, Centre Pompidou, 2009.
Par cette recherche, il est question de traiter autrement le corpus réuni de livres vides. Autrement, parce que la recherche n’est pas menée selon le point de vue d’une discipline scientifique (sur l’art ou le livre) mais depuis un point de vue propre au champ artistique. Elle est engagée depuis l’expérience sans doute arbitraire de manipulation et de fabrication de livres d’artiste ainsi que depuis la réflexion afférente à leur lecture. Mais la recherche bute sur cette question : jusqu’où vouloir faire parler l’absence de ces livres, obscurcir leur blancheur par l’encre d’un paratexte ? L’auteur du projet ne prétend pas apporter de nouvelles connaissances sur certains livres vides, peut être seulement actualisera-t-il l’inventaire des livres vides. La priorité est de circuler dans leur lecture ; d’étaler, de rapprocher, de distribuer ces livres entre eux ; de disposer les items, d’engager un mouvement dont le déroulé est lui-même but du parcours et qui agite des discours autant que des données spatiales. À partir de ce type de monstration sans démonstration, il s’agit d’opérer une diffusion discontinue comme alternative à la construction d’une articulation supposée cohérente d’un savoir. L’auteur du projet préfère choisir une procédure de consécution qui passe par échos, système de renvois, marqueterie mal jointe qui pourrait paraître cavalier (au regard de la rigueur scientifique) mais semble le plus adéquat pour recouper des intensités de vacuité avec des degrés d’absence tels que proposés dans les oeuvres considérées. L’un des plus célèbre livre d’artiste blanc restant le wit is overdaad (1960) de herman de vries.

Par ailleurs, l’auteur du projet reste attentif à ce que la recherche englobe la conception et la publication de l’un ou l’autre nouveaux livres vides. Ceux-ci s’inscriront à la fois dans la continuité de certains travaux des Éts. Decoux liés à divers usages poétiques de réduction des signes et à la fois dans le déplacement que ne manquera pas d’opérer une plus grande familiarisation avec de nombreux livres vides parus.

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog intégrant la mise en ligne de la collection.

2020

EXPOSITIONS

11 décembre 2019 – 18 janvier 2020
«La Salle du fond[s]» – Joseph Wouters
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

31 janvier – 14 mars 2020
Sous serres – Coefficients d’agriculture dans les livres d’artistes
Sur une proposition de Perwana Nazif, d’Anna Romanenko et du DSRA «Document & art contemporain»
Fondé en 2010 à l’initiative de l’École européenne supérieure de l’image Angoulême-Poitiers, le post-diplôme «Document & art contemporain» fut habilité en 2014 à délivrer un Diplôme Supérieur de Recherche en Art (DSRA), du niveau doctorat, en partenariat avec l’École nationale supérieure d’art de Bourges. Le séjour d’étude au CDLA et aux alentours était l’occasion de mesurer à quel point le vivant produit ses propres archives, permettant à qui les observe de deviner s’il y a eu un coup de froid, de chaleur, ou de vent, et donnant à voir un lien entre le souci porté sur le document et le souci de la terre. Les chercheur.e.s du programme ayant participé à ce projet sont : Anna Romanenko, Perwana Nazif, Thomas Guillot, AM Fohr, Marine Lahaix, Louise Deltrieux, Matteo Locci, Mabel Tapia, Stephen Wright.
De prime abord, le CDLA et ses alentours ruraux semblent relever de deux mondes n’ayant que peu en commun. Or cette exposition soutient précisément l’inverse, s’efforçant d’explorer dans quelle mesure les livres d’artistes – leur teneur, forme, exposition et mise en valeur – et les pratiques agricoles et permacoles locales – ensemencements et rotations de cultures, soin du sol et souci de biodiversité – sont en réalité deux expressions d’un seul et même écosystème. L’exposition se penche sur cette correlation de deux angles différents. D’abord, elle considère l’analogie formelle voire fonctionnelle entre les serres qu’on trouve souvent sur les exploitations agricoles des alentours, qui absorbent et accumulent de l’énergie solaire, et les vitrines du Centre, qui peuvent se comprendre comme des dispositifs de capture et d’accumulation de l’attention. D’où le titre de l’exposition : Sous Serres. À l’inverse, l’exposition établit un lien entre les livres d’artistes de la collection et les traités et autres almanachs d’agriculture ou manuels de permaculture qui se trouvent chez bien des agriculteurs de la région – et qui souvent se lisent comme autant de pièces d’instruction dont on trouve un certain nombre dans l’exposition, celles de Yoko Ono notamment – comme si une affinité souterraine reliait les deux genres. D’où le sous-titre de l’exposition, qui se propose d’enquêter sur les variables Coefficients d’agriculture des livres d’artistes, clin d’œil discret mais direct au concept de «coefficient d’art» cher à Marcel Duchamp. Réunissant une trentaine d’artistes – de Gianfranco Baruchello, connu pour avoir fondé dans les alentours de Rome une exploitation agricole Agricola Cornelia S.p.A. qu’il a exploité pendant plus d’une décennie comme ferme et comme projet artistique jusqu’à l’artiste de la région, Tamarind Rossetti, qui documente par la peinture les activités de la ferme où elle vit à Ségur-le-château – l’exposition prend la mesure de l’interpénétration entre livres d’artistes et agriculture, se terminant par un hommage ludique à l’artiste conceptuel californien John Baldessari (1931-2020) qui nous a quitté au début de cette année. Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

31 janvier – 14 mars 2020
«La Salle du fond[s]» – #after – de l’édition à l’exposition
Commissariat Alex Chevalier et François Trahais.
Exposition coproduite avec le CAPC – Bordeaux.

17 juin – 26 septembre 2020
Sous serres – Coefficients d’agriculture dans les livres d’artistes
Sur une proposition de Perwana Nazif, d’Anna Romanenko et du DSRA «Document & art contemporain»
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

17 juin – 26 septembre 2020
«La Salle du fond[s]»
La collection, 20 ans d’enrichissements. Cinquième épisode : Sharon Kivland.
Commissariat : Jean-Marc Berguel.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

16 – 29 octobre 2020
L’objet art
Carla Adra, Fabrice Michel, Jean-Baptiste Farcas, Romaric Hardy
Commissariat : Laurent Buffet.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

16 – 29 octobre 2020
«La Salle du fond[s]»
L’objet Art
Carla Adra, Fabrice Michel, Jean-Baptiste Farcas, Romaric Hardy
Commissariat : Laurent Buffet.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

 

EXPOSITIONS hors les murs partenariat ensa-limoges «Premier rang»

Composé de huit vitrines, qui rappellent les boîtes de bouquinistes des quais de Seine, «Premier Rang» est un dispositif d’exposition installé dans l’amphithéâtre de l’Ecole nationale supérieure d’art de Limoges. Destiné à l’ensemble des étudiantes et étudiants, il permet de montrer – à partir de la collection du Centre des livres d’artistes – la variété et la richesse des publications d’artistes telles qu’elles se font jour au début des années 1960, et d’aborder de façon singulière les mouvements artistiques des années 1960 et 1970 : fluxus, art minimal, art conceptuel, poésie concrète, poésie visuelle, land art… Faiblement éclairé, l’amphithéâtre s’avère être un lieu idoine pour la présentation d’œuvres sur papier. «Premier Rang» est un projet de premier ordre mené conjointement par L’Ensa et le Cdla.
La programmation des expositions du premier semestre 2021 est assurée par Simon Prudhomme étudiant en quatrième année.

6 décembre 2019 – 17 janvier 2020 futura : extensions

17 janvier – 14 février 2020 Quelques cartes postales

14 février – 13 mars 2020 La conquête de l’espace

1 – 30 octobre 2020 Sophie Calle. L’homme au carnet

partenariat ensa-limoges – 1
séminaire «Publications d’artistes et Intermedia, canal historique»
Telles quelles apparaîssent à la fin des années 1950, les publications qu’il est désormais convenu de nommer «livres d’artistes» s’éloignent radicalement – dans leur matérialité et dans leur intention – de celles qui ont fait et font encore les beaux jours de la bibliophilie traditionnelle (livre illustré ou livre de peintre). Pour simplifier, il n’y a rien de commun entre Jazz de Matisse publié par Tériade en 1947 et, par exemple, les livres qu’édite à partir de 1963 Dick Higgins, fondateur de The Something Else Press à New York. Le genre «livres d’artistes» est pluriel. Les livres (ou autres publications) que vont éditer – pour ne citer qu’eux – Edward Ruscha, Ben Vautier, Dick Higgins, Ian Hamilton Finlay ou Paul-Armand Gette ont – formellement – bien peu de choses en commun. Plus que leur facture, c’est l’invention des modes de leur production et de leur diffusion – une rupture dans les pratiques éditoriales d’alors – qui les caractérise.
L’essor de ce type de livre dans les années 1960 et 1970 accompagne les mouvements artistiques de ces années-là : fluxus, pop art, art conceptuel, art minimal, land art, poésie concrète, poésie visuelle. Mouvements artistiques tous particulièrement «gourmands» de la chose imprimée. C’est dans le premier numéro de la Something Else Newsletter, Dick Higgins utilise le mot «intermedia» (qu’il emprunte au poète britannique Samuel Taylor Coleridge, 1772-1834) pour désigner des formes d’art qui se situent entre les techniques, évoquant le happening (Allan Kaprow) mais aussi Philip Corner ou John Cage, qui explorent l’intermedia entre musique et philosophie, ou Joe Jones, dont les instruments qui jouent tout seul entrent dans l’intermedium entre musique et sculpture. Les poèmes-construction d’Emmett Williams et Robert Filliou constituent certainement un intermedium entre poésie et sculpture. (Dick Higgins traduit par Nicolas Feuillie dans Fluxus Dixit. Une Anthologie Vol. 1, Dijon, Les presses du réel, coll. «L’écart absolu», 2002).
Sept rendez-vous / rencontres, sont prévus au cours de cette année universitaire 2020-21, les 13 octobre, 10 novembre, 8 décembre, 9 février, 2 mars, 30 mars et 11 mai de 14 h à 17 h et auront lieu à l’Ensa, au Centre des livres d’artistes à Saint-Yrieix-la-Perche ou dans tout autre lieu nous accueillant en région ou hors région.
Le 13 octobre activation de certaines des partitions du numéro 3 de la revue «Véhicule» dirigée par Garance Dor et Vincent Menu.
Le 10 novembre au Cdla, présentation de l’exposition «L’objet art»
Le 8 décembre au Cdla, exploration de la collection.
Zélie Boggio-Simon (troisième année), Eugénie Chat (troisième année), Théa Malhié (troisième année), Louis Pruvost (troisième année), Keshu Yan (quatrième année)

 

EDITIONS

L’objet art
Catalogue de l’exposition éponyme. Commissariat : Laurent Buffet.
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artistes, 2020.
Carla Adra
Bronzage lacunaire
500 ex.
– 1 f. ; 69 x 96 cm, pliée au format 23 x 16 cm.
– Imprimé en offset quadrichromie sur papier blanc au recto seulement.
Laurent Buffet
L’objet art
500 ex.
– 8 p. ; 21 x 14,85 cm. – Imprimé en noir, en risographie sur papier ivoire.
Jean-Baptiste Farcas
Des modes d’emploi et des passages à l’acte – N°15
50 ex.
– 8 p. agrafées ; 14,5 x 10,5 cm.
– Imprimé en noir, en risographie sur papier blanc.
Jean-Baptiste Farcas
Des modes d’emploi et des passages à l’acte – N°72
50 ex.
– 8 p. agrafées ; 14,5 x 10,5 cm.
– Imprimé en noir, en risographie sur papier blanc.
Jean-Baptiste Farcas
Des modes d’emploi et des passages à l’acte – N°73 (variante 2)
50 ex.
– 8 p. agrafées ; 14,5 x 10,5 cm.
– Imprimé en noir, en risographie sur papier blanc.
Jean-Baptiste Farcas
Des modes d’emploi et des passages à l’acte – N°85
50 ex.
– 8 p. agrafées ; 14,5 x 10,5 cm.
– Imprimé en noir, en risographie sur papier blanc.
Romaric Hardy
sans titre
500 ex.
– 1 f. ; 67,2 x 96 cm, pliée à la manière d’une carte routière
au format 25 x 14,5 cm.
– Imprimé en offset n/b et quadrichromie sur papier blanc.
Fabrice Michel
[page-pli]
500 ex.
– 1 f. ; 89,1 x 65 cm, pliée au format 29,7 x 21 cm.
– Imprimé en offset n/b sur papier blanc.
4 p. agrafées ; 14,5 x 10,5 cm. – Imprimé en noir, en risographie sur papier blanc.
(Colophon.)
Le tout dans 1 boîte à couvercle solidaire en carton marron : 31,5 x 23 x 7,5 cm
Sur le couvercle est collée 1 étiquette ; 15 x 10,5 cm, imprimée en noir sur papier
blanc brillant (mentions de titre et d’éditeur, noms des artistes et du commissaire).
prix : 20€

Fernando Piola
Lettre d’information #70
Commissariat : Laurence Corbel

Marcos Avila Forero
Lettre d’information #71
Commissariat : Laurence Corbel

Mathieu Tremblin
Lettre d’information #72
Commissariat : Aurélie Noury

Matthieu Saladin
Lettre d’information #73
Commissariat : Aurélie Noury

Camila Oliveira Fairclough
Lettre d’information #74
Commissariat : Aurélie Noury

Julien Nédélec
Lettre d’information #75
Commissariat : Aurélie Noury

Olivier Bertrand
Lettre d’information #76
Commissariat : Aurélie Noury

Bérénice Serra
Lettre d’information #77
Commissariat : Aurélie Noury

Louis Zerathe
Lettre d’information #78

Louis Zerathe
Lettre d’information #79

Louis Zerathe
Lettre d’information #80

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS

Janvier-Mars
Ecole Maurice Ravel
CE1 classe de Mr Bezeau
Atelier : Fables Jean de La Fontaine travail d’illustration 14 h
CM1 classe de Mr Palard
Atelier : création d’un livre/partition « Garance et Gaspard à la rivière » 12 h
Ecole Jules Ferry en partenariat avec le Service Municipal Jeunesse et Sports de la ville de Saint-Yrieix (responsable du service Florence PEYLET)
Atelier photo : 7 h
En partenariat avec ALSH Saint-Yrieix (Responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA)
Atelier photo-montage : 7 h

Mai-Juin
ALSH Saint-Yrieix (Responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA)
Atelier dessin : 10 h

Juillet et aôut
ALSH Saint-Yrieix (Responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA)
Visite du cdla + atelier autour de l’exposition Sharon Kivland : 12 h.

Novembre – Décembre 2020
ALSH Saint-Yrieix (responsable Nathalie DUBOIS-TORRALBA). 7 h.

 

WORKSHOP(S)

28 février 2020
Marianne Mispelaëre et 9 étudiants de deuxième année de l’Ensa-Limoges.

Ateliers de 4 h pour les première et deuxième année de l’Ensa – Limoges
par petits groupes
Jeudi 12 novembre 2020
– Louanne Leporati-Cardona (DNA1)
– Angèle Verhaeghe (DNA1
Jeudi 19 novembre 2020
– Louanne Leporati-Cardona (DNA1)
– Angèle Verhaeghe (DNA1
– Julie Matlosz (DNA1)
Mercredi 2 décembre 2020
– Jeanne Devisscher (DNA1)
– Manon Gagnard (DNA1)
– Émilie Dohollo (DNA1)

 

ACCUEIL D’ARTISTES

Alex Chevalier, 30 septembre – 4 octobre 2020

Mathis Monvoisin, 29 octobre 2020

Matthieu Saladin, 22 et 23 décembre 2020

 

ACCUEIL DE CHERCHEURS / ARTISTES-CHERCHEURS

1 et 2 juillet, Régis Pinault, Audrey Ohlman – enseignants, Anna Balanant – bibliothécaire de l’école européenne supérieure de l’image, site Angoulême.

Florian Houssais le 10 septembre
Florian Houssais est doctorant à l’EHESS et prépare sous la direction de Michel de Fornel une thèse en antrophologie linguistique intitulée «L’exposition et la physionomie des phénomènes scientifiques dans les lieux de savoir scientifiques».

Marie Boivent, université Rennes 2, 22 et 23 décembre

 

STAGIAIRE (S)

Julie Bernadac, étudiante en troisième année, option art à l’Ecole d’art et
de design de Saint-Etienne

 

CONFÉRENCES  / RENCONTRES

Conférence par Didier Mathieu,
Partout où il est question de théâtre expérimental ou de témoignage sur l’avant-garde, on tombe sur Schneemann […], Toulouse, Les Abattoirs, 9 janvier 2020

Présentation du cdla et Conférence par Didier Mathieu,
Le dépliant : un format pour des images recomposées, Ecole européenne supérieure de l’image, Angoulême, 20 octobre 2020, 14 h – 19 h

Conférence par Didier Mathieu,
A propos de quelques partitions-instructions remarquables trouvées dans la collection du cdla,
Dans le cadre des journées d’études internationales «Partitions/Scripts, Rennes,
Frac Bretagne, 6 novembre 2020. (Visioconférence)

Rencontre avec les étudiant e s du séminaire de Marie Boivent et conférence par Didier Mathieu, Type de support : livre d’artiste etc.,
Rennes, Rennes Université Rennes 2, 19 novembre 2020. (Visioconférence)

Entretien vidéo avec Didier Mathieu réalisé par le Frac Nouvelle-Aquitaine-méca (Bordeaux) à propos de la revue Liard publiée par Jean Sabrier dans le cadre de l’hommage à l’artiste décédé en février 2020.

 

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

«x». Commissaire : Claude Closky. Carquefou, Frac des Pays de la Loire,
20 novembre 2020 – 4 juillet 2021.

«What’s in a Bird ?», Digne-les-Bains, musée Gassendi,
à partir du 19 septembre 2020.

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog intégrant la mise en ligne de la collection.
Refonte du site web devenu obsolète en interne par Jean-Marc Berguel.

 

2019

EXPOSITIONS

30 janvier – 22 juin 2019
Ruisseaux, rivières, fleuves et autres étendue d’eau
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

15 février – 6 avril 2019
«La Salle du fond[s]» – Christian Lebrat, Les énoncés [2005-2013]
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

19 avril – 22 juin 2019
«La Salle du fond[s]» – Joël Audebert, ABSORPTION
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

5 juillet – 28 septembre 2019
«La Salle du fond[s]»
La collection, 20 ans d’enrichissements. Quatrième épisode : Hans Waanders
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.
Commissariat : Jean-Marc Berguel.

5 juillet – 28 septembre 2019
Dick Higgins auteur (c’est-à-dire poète, dramaturge, théoricien, artiste, historien, écrivain, musicien…) et Dick Higgins éditeur – «Tomorrow’s Avant garde today…»
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

16 octobre 2019 – 22 janvier 2020
Philippe Clerc. Revue OX
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

11 octobre 2019 – 30 novembre 2019
«La Salle du fond[s]» – Veit Stratmann
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

11 décembre 2019 – 22 janvier 2020
«La Salle du fond[s]» – Joseph Wouters
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.

 

EXPOSITIONS hors les murs

8 juin 2019 – 4 août 2019
herman de vries. publications
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.
Dans la bibliothèque de La Borie – A House for Contemporary Art
dans le cadre de l’exposition Eppur si muove ! / And yet she moves!

15 juin 2019 – 10 novembre 2019
Wolf Vostell. Publications
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes et la fondation du Doute.
Blois, Fondation du Doute dans le cadre de l’exposition
Wolf Vostell. fandango, una danza di morte, vita come danza

19 septembre 2019 – 25 janvier 2020
Carolee Schneemann
Commissariat : Didier Mathieu.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes et Les Abattoirs.
Toulouse, bibliothèque des Abattoirs.

 

EXPOSITIONS hors les murs partenariat ensa-limoges «Premier rang»

Composé de huit vitrines, qui rappellent les boîtes de bouquinistes des quais de Seine, «Premier Rang» est un dispositif d’exposition installé dans l’amphithéâtre de l’Ecole nationale supérieure d’art de Limoges. Destiné à l’ensemble des étudiantes et étudiants, il permet de montrer – à partir de la collection du Centre des livres d’artistes – la variété et la richesse des publications d’artistes telles qu’elles se font jour au début des années 1960, et d’aborder de façon singulière les mouvements artistiques des années 1960 et 1970 : fluxus, art minimal, art conceptuel, poésie concrète, poésie visuelle, land art… Faiblement éclairé, l’amphithéâtre s’avère être un lieu idoine pour la présentation d’œuvres sur papier. «Premier Rang» est un projet de premier ordre mené conjointement par L’Ensa et le Cdla.
La programmation des expositions de l’année universitaire 2019-20 est assurée par Louis Zerathe étudiant en cinquième année.

9 – 30 janvier 2019
Scripts / Partitions / Notations / Happenings / Events 2

30 janvier – 21 février 2019
Scripts / Partitions / Notations / Happenings / Events 3

21 février – 12 mars 2019
Dick Higgins

12 mars – 4 avril 2019
Dick Higgins / Something Else Press

4 avril – 29 avril 2019
Scripts / Partitions / Notations / Happenings / Events 4

7 – 23 mai 2019
Devonian Press

26 septembre – 25 octobre 2019
Premier rang, premier degré, premiers de la classe

25 octobre – 15 novembre 2019
David Horvitz, Robert Lax : Gardiens de phare

15 novembre – 6 décembre 2019
SIGNES

6 décembre 2019 – 17 janvier 2020
futura : extensions

 

EDITIONS

Christian Lebrat «énoncé 1302» (20€)
19 titres d’articles alternant 23 images de 36 personnes
qui sourient, sauf 2, le tout extrait de l’édition du
11 novembre 2012 du Sun-Herald (Sydney),
dans un livre de 28 pages, y compris cette page de couverture.
«énoncé 1302»
[Saint-Yrieix-la-Perche] : Le Centre des livres d’artistes. 100 ex. numérotés et signés.
– 28 p. : 21 x 29,7 cm. – Imprimé en numérique couleurs.
Page de couverture imprimée en noir. – Reliure à l’aide d’une spirale en métal noir.

Elsa Werth
Le Monde
[Saint-Yrieix-la-Perche] : Le Centre des livres d’artistes. Edition illimitée.
– 32 p. non reliées : 47,5 x 33 cm. – Imprimé en numérique n/b.

Fraser Muggerridge
Lettre d’information #59
Commissariat : Arnaud Desjardin

Eric Watier
Lettre d’information #60

Eric Watier
Lettre d’information #61

Eric Watier
Lettre d’information #62

Eric Watier
Lettre d’information #63

Eric Watier
Lettre d’information #64

Eric Watier
Lettre d’information #65

Augusto de Campos
Lettre d’information #66

Milena Bonilla
Lettre d’information #67

Fabio Morais
Lettre d’information #68

Lívian Aquino
Lettre d’information #69

Jazon Frings
Drapeau. 1 exemplaire.

Elsa Werth
Drapeau. 1 exemplaire.

Veit Stratmann
Drapeau. 1 exemplaire.

Jean-Baptiste Farkas
Drapeau. 1 exemplaire.

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
Atelier Périscolaire en partenariat avec la Mairie de Saint-Yrieix-la-Perche,
janvier-février 2019, 6 heures, 10 élèves

ECOLE PRIMAIRE maurice ravel
Atelier Périscolaire en partenariat avec la Mairie de Saint-Yrieix-la-Perche,
février-avril 2019, 6 heures, 8 élèves

ECOLE PRIMAIRE maurice ravel
Classe «Ulis», Nathalie Cadié, Atelier Pop-Up, 11 élèves,
janvier à mars 2019, 15 heures
accueil de loisirs
Nathalie Dubois-Torralba, responsable ALSH
Atelier Périscolaire en partenariat avec la Mairie de Saint-Yrieix-la-Perche,
janvier-avril 2019, 15 heures, 150 élèves

accueil de loisirs
Nathalie Dubois-Torralba, responsable ALSH
Atelier Périscolaire en partenariat avec la Mairie de Saint-Yrieix-la-Perche,
mai-juin 2019, 8 heures, 80 élèves

ECOLE PRIMAIRE maurice ravel
Atelier Périscolaire en partenariat avec la Mairie de Saint-Yrieix-la-Perche,
mai-juin 2019, 8 heures, 8 élèves

Accueil de Loisirs et La Parenthèse Numérique de Saint-Yrieix-la-Perche
Souvenir de SY projet réalisé par le cdla en partenariat du 31 juillet au 22 août 2019
26 personnes – 12h

 

ACCUEIL DE GROUPES

16 février, Centre Bernard Descottes – Saint-Yrieix, 12 personnes.

4 mars, Ensa – Bourges, 27 étudiants, enseignants : Benjamin L. Aman, Marion Auburtin.

5 septembre, résidence d’artistes «Summercamp» 2019, Le Change (Dordogne), 8 artistes
et deux accompagnateurs.

1 octobre, Ensa -Limoges, 42 étudiants de 1ère année et 2 enseignants.

2 octobre, ESI – Angoulême, 36 étudiants de 1ère année et 2 enseignants

12 décembre, Association des Bibliothécaires de France – Groupe Limousin,
Réseau de médiathèques intercommunales Pays de Nexon-Monts de CHALUS
32 personnes

 

WORKSHOP(S)

12 – 15 novembre, École européenne supérieure de l’image – Angoulême,
Post-diplôme Document & art contemporain 2 étudiantes.

 

partenariat ensa-limoges – 1
Atelier Recherche Création – ARC «Type de support : livre d’artiste etc.»
– Projet croisé Ensa – Limoges et Cdla – Saint-Yrieix-la-Perche, ouvert aux étudiants et enseignants de l’Ecole des beaux-arts de Bordeaux. Il concerne les étudiantes et étudiants des troisième, quatrième et cinquième années des deux écoles.
Le programme de l’année 2018-19 est consacré à l’idée de «partition» (script, notations), au «happening» et à l’«event» ainsi qu’à Dick Higgins, artiste et éditeur (Something Else Press) inventeur du concept d’«Intermedia».

6 mars 2019
Déplacement à Blois à La Fondation du Doute

18 et 19 mars 2019
Journées d’étude, ensa-Limoges.
Première journée : Scripts / Partitions / Notations / Happenings / Events
Deuxième journée : Dick Higgins, artiste et éditeur

6 novembre 2019
Déplacement au Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne – Château de Rochechouart
pour l’exposition Raoul Hausmann et les poésies expérimentales européennes (1945-1971).
Deuxième année art.

partenariat ensa-limoges – 2
Conférence(s)

11 février 2019
Christian Lebrat

18 février 2019
Erica Van Horn et Simon Cutts

23 octobre 2019
Pierre Joris et Nicole Peyrafitte

29 octobre 2019
Elsa Werth

3 décembre 2019
Michel Giroud

17 décembre 2019
Veit Stratmann

 

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

Das Weisse Haus, Vienne (Autriche) Republished: questioning boundaries (commissaire : Aline Lenzhofer), 20 février – 30 mars, Enrico Floriddia, livre Mémento accompagné de son dispositif d’archivage conçu et géré par le Cdla.

Treignac Projet, Treignac, exposition Sol LeWitt et Lerisse, 13 juillet – 15 septembre 2019

Château de Rochechouart – Musée d’art contemporain de la Haute-Vienne, exposition Raoul Hausmann et les poésies expérimentales européennes (1945-1971), 5 octobre – 15 décembre 2019.

Capc, Bordeaux, exposition #after – de l’édition à l’exposition, 30 octobre – 15 décembre 2019.

 

ÉVÈNEMENT(S)

18 mai 2019
Participation au colloque «L’œuvre multipliée au prisme de la collection et de l’archive»,
organisé par Océane Delleaux, Centre d’Étude des Arts Contemporains, Université de Lille; Frédérique Lecerf, Université Paris Diderot ; Cannelle Tanc et Frédéric Vincent, Immanence, Centre d’art et de recherche., Paris, «Immanence».

3 juin 2019.
Participation à la journée d’étude «L’édition de création (1930-1970). Le grand illustré, et après ?», organisée par Sophie Lesiewicz – Bibliothèque Jacques Doucet et Anne-Christine Royère – Université de Reims Champagne-Ardenne / Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires, Paris, bibliothèque de l’Arsenal,

5 décembre 2019
Conférence par Didier Mathieu,
Partout où il est question de théâtre expérimental ou de témoignage sur l’avant-garde,
on tombe sur Schneemann […], Toulouse, Les Abattoirs,

 

RÉSIDENT E (S)

Jazon Frings
du 22 avril au 5 mai 2019.
Jazon Frings est né à Houston (USA) en 1981, il vit à Paris depuis une quinzaine d’années.
Proposition de résidence.
La première forme physique du «JaZoN Ex.» était un fanzine fait en février 2008, suivi par une série de livres d’artiste, 15 au total entre octobre 2008 et décembre 2019.
J’ai fait un livre par mois jusqu’à 2010 mais quand j’ai commencé une base de données numérique, que je tiens encore aujourd’hui, tout est devenu virtuel. Il y a plus 300000 entrées donc suffisamment pour faire un livre d’artiste conséquent! Une archive.
L’artiste opère sous l’identité JaZoN Ex. dont il est le fondateur et le président. JaZoN Ex. est un système de notation construit à partir de la vie de l’artiste.
«JaZoN Ex. the most human stock market on planet earth… !!» utilise les mécanismes de la cotation boursière pour réinterpréter l’idée de valeur et notamment transposer le marché boursier à une échelle humaine. Son travail dépossède le monde économique d’une question, qui lui était exclusivement réservée jusqu’alors, celle de l’interprétation des valeurs.
Pour mener à bien son projet, JaZoN Frings a créé des instruments financiers inédits: une monnaie d’échange, des actions, des obligations. Ces derniers expriment la diversité de sa vie dans toute sa complexité. Le concept de bourse est ainsi repensé, ouvrant des perspectives plus vastes qu’un simple terrain d’enjeux financiers. En mettant en place son système de valeur personnel, il questionne et problématise les idéaux rationnels des économies contemporaines.
Lorsque les économies quantifiables sont écartées, les absurdités de la vie deviennent cruciales quand il s’agit de mesurer le succès ou l’échec. Le plus ne doit pas toujours être meilleur que le moins. Le but de JaZoN Ex. est de générer une valeur en contradiction avec les notions des économies rationnelles.
Ce travail nécessite une implication de tous les instants de la part de l’artiste, ce qui n’est pas sans rappeler On Kawara qui recensait les événements fondateurs d’une journée universelle: l’heure du réveil, les déplacements, ou les non déplacements, les rencontres, les lectures. JaZoN Frings s’intéresse lui aux conséquences de ces événements recensés de manière très factuelle par On Kawara. Se lever puis se déplacer et rencontrer l’autre entraînent des réactions en chaîne: amour, colère, fatigue, stress, rire…

Veit Stratmann
du 1 au 25 septembre 2019.
Veit Stratmann est né en 1960 à Bochum (RFA). Vit à Paris.
Ma motivation de postuler pour une résidence au Centre du Livre d’Artiste a plusieures origines et raisons :
La plus immédiate de ces raisons réside dans le fait que j’étais très touché par la concentration et la précision de la pensée et la monstration que j’ai perçu lors de ma visite du centre. Une deuxième, peut être moins immédiate mais plus profonde, provient du fort écho que je perçois entre certaines notions clefs de mon action artistique et ce que j’ai pu découvrir des collections et de la pensée du CDLA. Parmis ces notions il s’agit notamment de celle du statut des gestes que génère mon action artistique – et celle du statut de celui ou de celle qui les prend en compte (je pense à cette notion du fait que j’envisage le livre d’artiste comme une phénomène plastique qui utilise la malléabilité de son statut comme un matériau à part entier). Aussi il s’agit du terme « geste » même. Je comprends ce terme en un premier temps comme un la désignation d’un pur intermédiaire, d’une structure transitaire, comme un dispositif de transmission. Mais j’utilise le mot «geste» aussi comme un élément de dédramatisation et de libération – dans le sens où il dit que je fais ( ce dont je suis obligé en tant qu’artiste) – mais que ce faire peut avoir des multiples statuts – entre autres le faire peut aussi devenir œuvre oeuvre d’art, mais ce n’est pas une nécessité. Le mot geste me permet d’intérger dans mon faire plein de formes «en dessous» pu «à côté» de cet œuvre d’art. Une autre notion clef à laquelle je trouve une résonance dans la collection du CDLA est celle de l’interstice (spatial, structurel ou intellectuel) – aux stratégies qui permettent de loger un geste artistique dans un au sein d’un système sans que le système concerné ne puisse l’empêcher. Le terme interstice soulève aussi la question du rapport entre le nombre d’un module ou d’un élément et sa capacité de se glisser dans un système.
Je ne peux pas m’empêcher de penser les livres et le nombre de revues, flyers et autres tractes qu’a rassemblé le CDLA dans les termes que je viens nommer.
Deux autres raisons de motivation se rajoutent à ce que je viens décrire: J’espère que mon action artistique constitue une suite de gestes qui restent actifs dans la société. Etant convaincu que c’est le cas pour les artefacts rassemblés au sein du CDLA, je ne peux pas ne pas souhaiter me confronter à cette collection. Et cette confrontation m’est d’autant plus important que je considère le temps d’une résidence comme un moment d’une mise à l’épreuve d’un travail, de la vérification de sa cohérence interne, de sa statique et de sa capacité de se confronter à des contextes inconnus.
Et en dernier lieu, après avoir réalisé trois qui ont transformé une pensée sculpturale/spatiale en des dispositifs texte/ image (La Colline, L’Aquila – ville déserte et Addis Abeba) et de deux livres d’artistes («Shrines», éditions M19, et «Desta Cadeira»), je souhaiterais me plonger dans un univers dont je n’ai aucune idée de l’étendue.

Elsa Werth
du 1 au 31 octobre 2019.
Née en 1985 à Paris, Elsa Werth détourne des objets du quotidien qu’elle rend inutilisables et un peu absurdes. Entre tuning et art minimal, design et surréalisme, ses installations sont les totems de notre modernité encombrée. Des modifications apportées en vue d’améliorer les performances et le style d’un objet. Des interventions visant à le rendre unique et moins immédiatement identifiable. De quoi parle-t-on ? Deux possibilités. Soit de tuning. Ou bien d’art. Dans le cas de la seconde éventualité, on aurait alors affaire à une pratique artistique qui opère à partir d’objets de la vie quotidienne et, au moyen d’une opération minime, vient modifier leur sens de lecture.
L’art du détournement, voilà la démarche dans laquelle s’inscrit le travail d’Elsa Werth, diplômée des Beaux-Arts de Paris en 2013. Qu’elle relie une pile de chaises au mur au moyen d’une “banane” – dite ceinture abdominale par les catalogues de vente – ou qu’elle fasse d’une pochette kraft une composition (post-)moderniste, Elsa Werth rend les objets du quotidien ambigus. Devenus inutilisables et un peu absurdes, ils se prêtent tout entiers à leur nouvelle fonction : celle d’être les totems furtifs de notre modernité encombrée.

Jean-Baptiste Farkas
du 1 au 15 novembre
Jean-Baptiste Farkas est né en 1968. Il a créé IKHÉA©SERVICES en 1998, en détournant le nom de la célèbre marque. IKHÉA©SERVICES est une entreprise fictive invitant le public à réaliser les services imaginés par elle. En 2002, il imagine la marque Glitch qui, à la manière d’une entreprise presque ordinaire, élabore une gamme de marchandises et de projets sur commande.Il enseigne à l’Institut des hautes études en arts plastiques (Iheap) à Paris.
Pour Jean-Baptiste Farkas, la pratique de l’art doit questionner, en vue de les problématiser, les notions que sont l’artiste, l’œuvre ou le lieu de sa monstration. Son activité consiste à offrir des modes d’emploi pouvant être mis en pratique, là où ordinairement on attend d’un artiste une œuvre finie et exposée. Au travers de ses services, il invite quiconque le souhaite à accomplir des tâches précises dont le principe d’efficacité est inversé : mettre hors d’usage un fragment d’habitat, ralentir la cadence d’un travail ou encore mentir. Ni «performances», ni «happenings» et ne relevant pas de ce que l’on nomme communément «art participatif» ou encore «art relationnel», articulés autour des notions d’usage et de prestation et s’ingéniant à faire du moment de la réalisation de l’énoncé le cœur de l’œuvre, les services de Jean-Baptiste Farkas souhaitent conquérir le terrain de la réalité quotidienne et susciter des questionnements sur les normes comportementales autant que sur les normes artistiques elles-mêmes. Hors du seul monde de l’art, ils surgissent comme des anomalies qui occasionnent des événements aléatoires et doivent engendrer des différends, voire de vraies altercations. Selon Jean-Baptiste Farkas, pour agir, pour « opérer dans le monde réel », il est indispensable de se délester de tout ce qui pourrait s’apparenter à des effets de style pour offrir à l’œuvre l’opportunité de s’éparpiller et de s’infiltrer là où on ne l’attend pas.

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog.
Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.

 

2018

EXPOSITIONS

14 février – 17 juin 2018
Enrichissements 2016 – 2017
Martine Aballéa, Lara Almarcegui, Carl Andre, Barbara Bloom, Alighiero Boetti,
George Brecht & Robert Filliou, J. R. Carpenter, Henri Chopin, Laurie Clark, Bob Cobbing,
Simone Forti, Thomas Geiger, Guerilla Girls, Richard Hamilton, Pati Hill, David Horvitz,
Ernst Jandl, Françoise Janicot, Alan Kaprow, Linda Montano, La Monte Young & Jackson Mac Low, Richard Long, Seiichi Niikuni, claude rutault, Carolee Schneemann, Athena Tacha, Erica Van Horn, Joyce Wieland…
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

14 février – 7 avril 2018
«La Salle du fond»
La collection, 20 ans d’enrichissements. Premier épisode : Coracle Press
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes,
Commissariat : Jean-Marc Berguel.

14 février – 17 juin 2018
Salle des conditions atmosphériques
Tristan Dassonville. Les appelants (un paysage)

18 avril – 17 juin 2018
«La Salle du fond»
La collection, 20 ans d’enrichissements. Deuxième épisode : Eric Watier
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes,
Commissariat : Jean-Marc Berguel.

4 juillet – 15 septembre 2018
«La Salle du fond»
La collection, 20 ans d’enrichissements. Troisième épisode : Bernard Villers
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes,
Commissariat : Jean-Marc Berguel.

4 juillet – 15 septembre 2018
Catalogues en tous genres
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes
Mais quand l’art se préoccupe de choses qui ne sont pas en rapport avec la présence physique, sa valeur intrinsèque (de communication) n’est pas altérée par sa présentation dans les médias imprimés.
L’utilisation de catalogues et de livres pour communiquer (et disséminer) l’art est le moyen le plus neutre pour présenter le nouvel art. Le catalogue peut maintenant jouer comme information première pour l’exposition, en opposition avec l’information secondaire au sujet de l’art dans les magazines, catalogues, etc., et dans certains cas, l’«exposition» peut être le «catalogue».
Seth Siegelaub dans «On Exhibitions and the World at Large. Seth Siegelaub in Conversation with Charles Harrison», Studio International, vol. 178, n° 917, décembre 1969, page 202.
L’exposition est divisée en quatre sections : le catalogue comme lieu d’exposition ; les catalogues conçus et/ou produits par les artistes ; quelques catalogues remarquables ; de «vrais» catalogues. On verra comment les frontières entre ces différentes sections sont, évidemment, poreuses, et comment toutes les publications montrées peuvent être rangées sous la définition simple du catalogue : une liste méthodique accompagnée de détails, d’explications. Le catalogue est aussi inventaire, dénombrement, index, nomenclature, répertoire.

26 septembre – 22 décembre 2018
crass DIY
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

26 septembre – 22 décembre 2018
«La Salle du fond»
Revue DAILY BUL & Poquettes Volantes
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes
en partenariat avec l’Ensa-Limoges dans le cadre de l’Atelier Recherche Création.

EXPOSITIONS hors les murs partenariat ensa-limoges «Premier rang»

Composé de huit vitrines, qui rappellent les boîtes de bouquinistes des quais de Seine, «Premier Rang» est un dispositif d’exposition installé dans l’amphithéâtre de l’Ecole nationale supérieure d’art de Limoges. Destiné à l’ensemble des étudiantes et étudiants, il permet de montrer – à partir de la collection du Centre des livres d’artistes – la variété et la richesse des publications d’artistes telles qu’elles se font jour au début des années 1960, et d’aborder de façon singulière les mouvements artistiques des années 1960 et 1970 : fluxus, art minimal, art conceptuel, poésie concrète, poésie visuelle, land art…
Faiblement éclairé, l’amphithéâtre s’avère être un lieu idoine pour la présentation d’œuvres sur papier.
«Premier Rang» est un projet de premier ordre mené conjointement par L’Ensa et le Cdla.
Les vitrines de «Premier Rang» forment une ligne de 15 mètres de long, idéale pour l’élaboration d’expositions chronologiques. La première vitrine marquant le point de départ à partir duquel se développe l’exposition.

9 – 31 janvier 2018
Catalogues en tous genres – I
Carl Andre, George Brecht et Robert Filliou, Daniel Buren,
Peter Liversidge, Daniel Spoerri, Simon Starling, Harald Szeemann,
Eric Watier et de claude rutault

2 – 26 février 2018
Catalogues en tous genres – II
herman de vries, Paul-Armand Gette, Henri Chopin, Jean-Michel Othoniel, Bernhard Luginbühl, Bernhard et Hilla Becher, Farah Khelil.

26 février – 19 mars 2018
«Publications en séries» éditées en Belgique dans les années 60, 70 et 80

26 mars – 17 avril 2018
Catalogues en tous genres – III
Laurence Aëgerter, herman de vries, Ben Vautier, Mel Bochner, Christian Boltanski, Calderara, Ernest T., Ewerdt Hilgemann, Jacques Louis Nyst, Hubert Renard, Jiri Valoch, Andy Warhol…

18 avril – 18 mai 2018
Catalogues en tous genres. «Addenda»
En guise de point final aux trois volets de Catalogues en tous genres, la présente exposition consiste en deux publications ajoutées à celles déjà montrées. Deux «catalogues» remarquables entrés récemment dans la collection du Cdla : al de zwart-wit foto’s tot 1998 de Gef Geys
(Bourg-Léopold, 1934 – Genk, 2018) et Catalogue des achats* de Jacques André (Bruxelles, 1969).

14 mai – 2 juin 2018
revue «futura»

1 – 31 octobre 2018
Enseigner et apprendre, arts vivants par Robert Filliou

31 octobre – 29 novembre 2018
Portrait de l’artiste en cartographe
Commissariat : François Coadou

29 novembre – 21 décembre 2018
Scripts / Partitions / Notations / Happenings / Events 1

EDITIONS

Peter Downsbrough
10. 2017 #1 à #6
Suite de 6 brochures
[Saint-Yrieix-la-Perche] : Le centre des livres d’artistes, 2018. 300 ex.
– 12 p. agrafées ; 21 x 14, 8 cm.
– Imprimé en numérique, en n/b sur papier satiné blanc de fort grammage.

Tristan Dassonville
Acanthe Scansion (30€)
Portfolio.
[Saint-Yrieix-la-Perche] : Le centre des livres d’artistes, 2018. 100 ex.
– 16 f. ; 45,4 x 31,4 cm.
– Imprimé en numérique couleurs sur offset blanc mat 240 g.
– Dans 1 chemise imprimée en noir sur carton blanc

Yann Owens
Lettre d’information #48
Commissariat : Alex Chevalier

Raffaella Della Olga
Lettre d’information #49
Commissariat : Alex Chevalier

Estèla Alliaud
Lettre d’information #50
Commissariat : Alex Chevalier

Gilles Élie
Lettre d’information #51
Commissariat : Alex Chevalier

Emma Cozzani, Mathieu Tremblin
Lettre d’information #52
Commissariat : Alex Chevalier

Clémence Estève
Lettre d’information #53
Commissariat : Alex Chevalier

Eleanore Vonne Brown
Lettre d’information #54
Commissariat : Arnaud Desjardin

Sara McKillop
Lettre d’information #55
Commissariat : Arnaud Desjardin

Simon Popper
Lettre d’information #56
Commissariat : Arnaud Desjardin

Arnaud Desjardin
Lettre d’information #57
Commissariat : Arnaud Desjardin

Sharon Kivland
Lettre d’information #58
Commissariat : Arnaud Desjardin

Joël Audebert
Déglutition Culturelle an 464
Drapeau. 1 exemplaire.

Mehryl Levisse
Gymnophoria [1]
Drapeau. 1 exemplaire.

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
Atelier TAP Périscolaire
Janvier à juin 2018, 10 élèves, 7 heures.

ECOLE PRIMAIRE maurice ravel
Atelier TAP Périscolaire
Janvier à juin 2018, 10 élèves, 7 heures.

Lycée agricole Lafaye
10 élèves, (L’art au féminin) présentation de livres de la collection, 2 heures,
madame Dedelot (Filière LCQ), enseignante.

Collège Plaisance – LaNouaille
40 élèves, 4 enseignants, 2 heures.

Familles rurales
Projet «Métiers d’hier et d’aujourd’hui», Marie-Christine Guillaume, 5 heures.

Lycée de Bellac
Marie-Christine Ruhaud, 4 heures.

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
Autour de l’œuvre de Hans Waanders
septembre 2018 à février 2019, 10 élèves), 21 heures.

ECOLE PRIMAIRE maurice ravel
Autour de l’œuvre de Hans Waanders
Février à juin 2019, 10 élèves, 21 heures.

accueil de loisirs Mairie de Saint-Yrieix
Atelier cartes et plans, novembre 2018 à juin 2019, 10 élèves, 21 heures.

ECOLE PRIMAIRE Maurice Ravel
Classe «Ulis», Nathalie Cadié, Atelier Pop-Up, 12 élèves,
novembre 2018 à mai 2019, 20 heures

ACCUEIL DE GROUPES

29 octobre, Module «Edition», Ensa – Limoges, 12 étudiants, enseignant : Clémentine L’heryenat.

31 octobre, Ensba – Lyon, studio dessin/édition 3e année option art, 29 étudiants, enseignants : Florence Davoine et Nicolas Romarie, Viet Stratmann.

21 -23 novembre, workshop, École européenne supérieure de l’image – Angoulême, 15 étudiants, enseignantes : Audrey Ohlmann et Anne Balanant.

partenariat ensa-limoges – 1
Atelier Recherche Création – ARC «Type de support : livre d’artiste etc.»
– Projet croisé Ensa – Limoges et Cdla – Saint-Yrieix-la-Perche, ouvert aux étudiants et enseignants de l’Ecole des beaux-arts de Bordeaux. Il concerne les étudiantes et étudiants des troisième, quatrième et cinquième années des deux écoles.
Le programme de l’année 2017-18 comprend principalement trois propositions de travail.
La première, de longue durée, de novembre à octobre, soit une année complète, titrée Le Daily-Bûl : revues d’artiste, livres d’artiste et Belgique sauvage est consacrée aux éditions Le Daily-Bûl fondées par André Balthazar et Pol Bury en Belgique au début des années 1960. Cette proposition est organisée en sessions dans différents lieux : ateliers et exposition au Cdla, journée d’étude et ateliers à l’Ensa, séjour d’étude à Bruxelles, La Louvière et Liège.
La deuxième, en avril est un séminaire de trois jours consacré à – et avec – Martha Wilson artiste féministe majeure – performeuse, vidéaste, fondatrice de Franklin Furnace, lieu de diffusion et de conservation des publications d’artistes et œuvres apparentées – dont l’œuvre se développe à New York à partir du milieu des années 1970.
La troisième est un atelier autour de l’œuvre de Cornelius Cardew, compositeur et musicien britannique. L’atelier est conduit par Emmanuelle Waeckerlé, artiste invitée. Cet atelier s’inscrit dans le programme de l’ARC de l’année scolaire 2018-19, consacré à la partition, le script, le happening et l’event.

Le Daily-Bûl : revues d’artiste, livres d’artiste et Belgique sauvage
29 et 30 novembre 2017
Présentation du projet, cdla/Saint-Yrieix-la-Perche et ensa-Limoges.
28 février 2018
Journée d’étude, ensa-Limoges.
6 – 10 mars 2018
Voyage d’étude La Louvière – Bruxelles – Liège.
25 et 26 avril 2018
Atelier publication et exposition, cdla/Saint-Yrieix-la-Perche et ensa-Limoges.
25 juin 2018
Atelier publication, ensa-Limoges.
Début octobre 2018
Montage et inauguration de l’exposition
Revue «Daily Bûl» et collection «Les poquettes volantes»
cdla/Saint-Yrieix-la-Perche.

Séminaire Martha Wilson
3, 4 et 5 avril 2018

Workshop Cornelius Cardew par Emmanuelle Waeckerlé
23 – 26 octobre 2018

partenariat ensa-limoges – 2
Conférences

9 janvier 2018
Lise Fauchereau, spécialiste française du graphzine
https://live3.univ-lille3.fr/video-culture/conference-de-lisefauchereau-sur-les-graphzines.html

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

30 mars – 30 octobre 2018
Musée Gassendi, Digne-les-Bains, exposition Sacrées montagnes sacrées.

3 mai – 15 juin 2018
Treignac Projet, Treignac, exposition Le rideau gris.

28 novembre 2018 – 7 janvier 2019
Centre Pompidou, Paris, exposition Ghérasim Luca. Héros-Limite.

ÉVÈNEMENT(S)

25 mai 2018, Cdla, présentation du portfolio de Tristan Dassonville Acanthes scansions
et de son installation Les appelants (un paysage) dans la Salles des conditions atmosphériques.

STAGIAIRES

9 – 29 juillet 2018
Soline Guigonis, étudiante en DNA2 à l’Esal Épinal

27 juin – 11 juillet 2018 et 17 – 20 septembre
Elise Charlet, étudiante en 2ème année à l’Ensa Limoges

RÉSIDENTS

Joël Audebert
Résidence de création-recherche discontinue
du 1 juin au 31 décembre (28 jours)

Mehryl Levisse
Résidence de création-recherche
du 27 août au 23 septembre 2018
DOCUMENTER LE CORPS
Je ne suis pas photographe.
Dans mon travail, j’utilise la photographie, non comme un but en soi mais comme une trace, une archive, presque documentaire. Les situations que je mets en scene, je les construits en intégralité au sein de mon atelier. J’imagine et chine chaque détail, chaque costume, chaque décor, documentent des corps et évoquent des espaces domestiques réels. Ces éléments sont a la source de mon imaginaire. Ces captations photographiques racontent et encapsulent des histoires, la mienne, autant que celle de mes proches et de
ma famille. Mes images ne sont pas retouchées par logiciel, aucune postproduction n’est effectuée. Je réalise mes trucages dans l’espace avec des astuces issues du théâtre, faux plancher, faux murs, maquillage… etc de même je réalise un travaille d’éclairage afn d’obtenir cette couleur particulière présente sur l’ensemble de mes captations photographiques.
Mon travail s’encre également dans l’espace domestique ; c’est une inspiration autant qu’un but. Certes je compose des images fctionnelles, parfois absurdes, mais ces saynetes racontent mon histoire, mon éducation, mon parcours, ce sont des morceaux de vie.
La vie d’un garçon, issu de la campagne française, petit fls d’un immigré italien et d’une très vieille famille Ardennaise, faite d’agriculteurs et de commercants. Elevé avec son frère par ses grands parents a l’époque ou ses parents photographes, l’un dans le noir et blanc, l’autre dans le grand format, travaillaient la nuit et dormaient le jour pour subvenir a leurs besoins.
L’Italie, les maisons de famille, les pavillons de chasse, la nature, les dynasties
familiales… voila ce qui nourrit mon imaginaire. Mais aussi ma vie choisie et vécue
consciemment, celle d’un jeune homme parti vivre trois ans au Maghreb, a Casablanca.
Celle d’une formation de danseur, celle de ma sexualité et de mon intimité, la présence du corps toujours suggérée, jamais dévoilée.
Les corps sont d’ailleurs au centre de ma pratique. Le mien d’abord, puisque je le
considère comme une matière, un matériau malléable a mes idées a la fois masculin et blanc, mais pouvant tout autant être féminin, bleu, vert, noir, gros, mince, diforme… mais aussi les corps de ma famille, de mes parents, de ma soeur, de mes cousins et cousines, de mon compagnon acceptant de me laisser utiliser et mettre en scene leur visage, leur chair, leur sexualité, leur corps dans des situations aux antipodes des criteres esthétiques
photographiques passés et actuels. Des corps diférents les uns des autres pour obtenir une diversité physique.
Ces corps autres, celui de mon compagnon, de ma mere, de ma soeur, de mon père, de ma famille, de mes amis tres proches, je les choisis car je les connais tres bien et sais a l’avance les possibilités et impossibilités.
L’espace et la situation que je crée et dans laquelle le corps se retrouve est toujours imaginée en fonction de lui, ou inversement je choisis ce corps pour réaliser la situation imaginée. Je ne le remplace jamais un corps par un autre. Si le modèle change, je repense tout. Pour moi, corps et hors corps ne doivent former qu’un et être toujours en parfaite adéquation.
Le corps de l’artiste n’échappant en rien au passage du temps, on constatera d’année en année, ce corps au centre de mon travail perdre ses cheveux, grossir, la peau se fétrir, le corps se tasser jusqu’a arriver a l’ultime moment ou il ne sera plus apte a produire ni a être mis en scène pour fnalement disparaitre.
Ce sera alors la possibilité de faire le point sur les années passées, sur l’histoire d’un être, sur l’histoire d’une vie.
Mehryl Levisse

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog.
Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.

2017

EXPOSITIONS

3 mars – 10 juin 2017
Peter Liversidge. Courrier par voie de surface (ou les limites de la magie)
Coproduction Editions Peter Foolen / Eindhoven et Cdla / Saint-Yrieix-la-Perche

24 juin – 16 septembre 2017
Claude Closky ILUO
Coproduction Centre des livres d’artistes et Centre Pompidou, Paris

4 octobre 2017- 27 janvier 2018
Papier journal
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

3 novembre 2017- 27 janvier 2018 / «La Salle du fond»
The Author as Producer
Commissaire : Alex Chevalier
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

3 novembre 2017- 27 janvier 2018 / «Salle des conditions atmosphériques»
Guillaume Perez Surface (blanc)
Commissaire : Alex Chevalier
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

 

EXPOSITIONS HORS LES MURS

24 janvier – 22 avril 2017
Récits – Ecrits.
Carolee Schneemann, Barbara Bloom, Mirtha Dermisache, Ida Applebroog
Coproduction Galerie mfc – Michèle Didier, Paris et Cdla.
Cdla hors les murs – Galerie mfc, Paris.

7 – 24 novembre 2017 cdla hors ses murs
Objets poétiques
Hall de la bibliothèque universitaire et salle art
Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes en partenariat avec Paris 8

 

EDITIONS

Peter Liversidge Surface Mail (or the limitation of magic) (10€)
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Cdla Eindhoven : Peter Foolen Editions 2017. 650 ex.
– 96 p. ; 21 x 15 cm. – Imprimé en offset quadrichromie. – Broché.

Claude Closky ILUO (15€)
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Cdla, 2017. 500 ex.
– 144 p. ; 29,7 x 21 cm. – Imprimé en offset n/b. – Broché.

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS 
128 heures d’éducation

ECOLE nationale SUPÉRIEURE D’art – limoges
ARC – Atelier Recherche et Création «Type de support : Livre d’artiste etc.»
8 étudiants 21, 22 mars, 18, 19 avril 2017 – 28 heures.

LYCÉE PROFESSIONNEL AGRICOLE – LA FAYE
Classe de 4ème EA, avec Isabelle Dedelot et Nathalie Cluniat-Gué
Atelier de réalisation d’un livre de pastiches de fables
10 heures – Janvier à mars 2017

ESPE DE L’ACADEMIE DE LIMOGES
avec Pascale PEUROT
Ateliers et présentation de collection et documentation aux étudiants de Master 2
7 heures – 8 juin 2017

ECOLE PRIMAIRE MAURICE RAVEL
avec Nathalie CADIER
Ateliers et réalisation d’un livre autour du «Land Art» avec la classe ULIS
12 heures – Janvier à avril 2017

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
Atelier TAP Périscolaire
Réalisation d’un livre sur la mairie de Saint-Yrieix-la-Perche
8 heures – Janvier à février 2017

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
Atelier TAP Périscolaire en partenariat avec la Bibliothèque-Médiathèque
de Saint-Yrieix-la-Perche
Réalisation d’un livre de fables
6 heures – Février à avril 2017

LYCEE PROFESSIONNEL – JEAN-BAPTISTE DARNET
Classe de 2ème année de CAP APR / ATMFC avec Fabienne SEGUY
Atelier de réalisation d’un livre de cuisine
10 heures – avril à mai 2017

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
Atelier TAP Périscolaire
Réalisation création «Correspondance»
14 heures – Septembre à Décembre 2017

LYCÉE PROFESSIONNEL AGRICOLE – LA FAYE
Atelier septembre-décembre 2017
Madame Massoubras (Professeure documentaliste) 10 élèves (Filière LCQ)
15 heures (projet Affiche)

LYCÉE PROFESSIONNEL AGRICOLE – LA FAYE
Atelier septembre-décembre 2017
Madame Cluniat-Gué et Madame Dedelot 20 élèves 3ème
18 heures (Projet Mail Art)

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog.
Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.

Présentation de l’exposition Objets poétiques et conversation avec Didier Mathieu,
Vincent Broqua et les étudiants du Master de création littéraire.
16 novembre, salle de la recherche de la bibliothèque universitaire de Paris 8 Vincennes Saint-Denis

 

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

2 février – 28 mai 2017
Capc, Bordeaux, exposition Beau Geste Press.

21 mai – 17 septembre 2017
Eguzon, Musée de la vallée de la Creuse, L’Art, l’Artiste et le Livre,

23 juin – 22 octobre 2017
MAMAC, Nice, exposition À propos de Nice : 1947-1977.

 

ACCUEIL DE GROUPES

Première année de l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges,
16 mars, 13 étudiants / 23 mars, 13 étudiants / 14 avril, 12 étudiants.

Troisième année de l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges, 22 mars, 5 étudiants.

Festival du Livre à Saint-Yrieix-la-Perche, Fabienne Seguy,
24 mars, 20 enfants, 15 auteurs du festival.

Lycée La Faye, Isabelle Dedelot et Nathalie Cluniat-Gué,
19 mai, 15 étudiants, 2 professeurs.

Collége Plaisance de la Nouaille
12 décembre, classe de 5ème 40 élèves, 4 professeurs

 

STAGIAIRES

Alexia Tessier, étudiante en master 2 pro « Edition d’art et livre d’artiste » à l’Université
Jean Monnet de Saint-Etienne. 5 avril – 29 juillet 2017

Camille Gallo, étudiante en master 2 pro « Edition d’art et livre d’artiste » à l’Université
Jean Monnet de Saint-Etienne. 5 avril – 29 juillet 2017

Louis Zerathe, étudiant de deuxième année, Ensa Limoges. 9 juin – 23 juin 2017

 

UNIVERSITÉ D’ÉTÉ 2017

Cette première université d’été «Holiday in the Archive» mettant en valeur la collection du Cdla par l’accueil d’artistes et de chercheurs a eu lieu du 24 au 30 juillet à l’initiative de Karin de Jong.
Ont été accueilli(e)s : Karin de Jong directrice de Printroom à Rotterdam (http://www.printroom.org), Eleanor Vonne Brown (vit à Londres, artiste. Elle à créé en 2008 une librairie X Marks the Bökship), Asnate Bockis (vit à Rotterdam, artiste et designer graphique), Yin Yin Wong (vit à Rotterdam, artiste et designer graphique), Antoine Lefebvre (vit à Paris, artiste-éditeur de «La Bibliothèque fantastique», il est chargé de cours à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Kate Briggs (vit à Paris, traductrice de Roland Barthes et Michel Foucault, elle est professeure de littérature comparée à l’Université américaine de Paris), Arnaud Desjardin (vit à Londres, artiste- éditeur il a créé The Every Day Press en 2007, il est l’auteur de l’ouvrage The Book on Books on Artists’ Books paru en 2013), Ewoud van Rijn (vit à Rotterdam, artiste, enseignant au Royal college for the Arts, à La Haye).

 

RÉSIDENTS

3 – 29 avril 2017
Audrey Ohlman
Audrey Ohlman vit et travaille à Strasbourg et poursuit un cursus universitaire en master à l’Université de Rennes 2. Dans le cadre de la résidence elle développera un projet lié aux pratiques plastiques éditoriales, plus particulièrement autour des éditions Something Else Press de Dick Higgins et eschenau summer press de herman de vries. Elle étendra sa recherche au format particulier de la revue, ancrant son travail mené chez Pétrole Éditions au sein d’une communauté.

29 mai – 26 juin 2017
Marianne Mispelaëre
Marianne Mispelaëre vit et travaille à Saint-Ouen, elle est artiste (fraîchement lauréate du prix Salon de Montrouge – Palais de Tokyo) et éditrice (Pétrole Éditions). Epaulée de l’historien d’art et philosophe Horst Bredekam et de la philosophe Hannah Arendt qui tentent respectivement de comprendre comment l’image et le langage précèdent l’action, Marianne Mispelaëre suivra l’instinct de Marguerite Duras lorsqu’en 1985 elle parlait de l’an 2000 en ces termes : « un jour un homme ouvrira un livre et tout recommencera ». Cette résidence se veut le point d’ancrage d’un projet qui se réalisera dans le Dakota du Nord, Etats-Unis, en août prochain.

16 octobre – 13 novembre 2017
Alex Chevalier
Après l’obtention d’un DNSEP en art en 2013, Alex Chevalier a décidé, et ce, en regard d’une certaine histoire de l’art, mais également envers ses propres préoccupations, de mener une pratique artistique ainsi qu’une pratique curatoriale. En effet, s’interrogeant sur les lieux d’action et d’exposition des artistes ainsi que sur le rôle (et l’importance) de l’espace dans les pratiques contemporaines, Alex Chevalier développe une pensée péninsulaire qui considère chaque espace pour son potentiel conceptuel. Aussi, que ce soit ces espaces qu’il appelle «espaces quotidiens» (comme peuvent l’incarner la feuille de papier, le livre, la rue…), mais aussi les espaces dédiés à l’exposition (de type white cube), chacun est utilisé et travaillé selon les contraintes et possibilités curatoriales et intellectuelles que ce dernier offre. Dans ce souci de travailler avec les artistes sur des formes de monstration spécifiques, chacun des projets qu’il met en place, trouve une forme qui varie selon le propos défendu dans chacun d’entre eux. Aussi, depuis 2012, Alex Chevalier a eu l’opportunité de mener des projets dans l’espace public (Hors Des Murs), sur des territoires familiers comme peuvent l’être la feuille A4 (Kontakt), le livre (Les Invisibles) ou encore le site internet (artmusicvideo), ainsi que dans des espaces dédiés à la monstration et aux rencontres avec un public (Répétition – Silence, Le Rythme des Choses…). Une pratique curatoriale qui se passe donc dans la réappropriation des espaces et par laquelle il provoque des rencontres artistes-artistes / artistes-publics / œuvres-espaces / corps-espaces et qui s’adaptent aux différentes contraintes (techniques, sociales, géographiques et économiques) que chacun des espaces imposent.

 

ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION

La collection s’est enrichie de 246 numéros d’inventaires (acquisitions + dons)
pour un montant de 20078 euros. Les dons représentent 30 % des enrichissements.

2016

EXPOSITIONS

21 novembre 2015 – 5 mars 2016
Iconographie. L’œuvre comme collection d’images
Coproduction Frac-Artothèque du Limousin et Centre des livres d’artistes
Galerie «Les Coopérateurs» / Limoges et Cdla / Saint-Yrieix-la-Perche

12 mars – 4 juin 2016
Type de support : livre d’artiste etc.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

22 juin – 30 octobre 2016
Textes, images, récits
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes.
Exposition dont l’œuvre centrale est une acquisition récente : ABC – We print anything in the cards de Carolee Schneemann.
L’exposition Peter Liversidge coproduite par le Van Abbemuseum – Eindhoven et le Centre des livres d’artistes est reportée au printemps 2017

30 novembre 2016 – 25 février 2017
Jean Sabrier
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

 

EXPOSITIONS HORS LES MURS

4 février – 1 mai 2016
De quelques publications d’artistes. La collection du Cdla / Sylp
Le Cdla hors les murs, Capc, Bordeaux
Coproduction Centre des livres d’artistes et Capc – Bordeaux

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS
220 heures d’éducation

Du 1 au 5 février 2016
ECOLE EUROPÉENNE SUPÉRIEURE DE L’IMAGE – ANGOULÊME
avec Yves CHAUDOUËT (professeur et responsable de l’atelier édition)
Ateliers et présentation de la collection aux étudiants
35 heures –

LYCEE PROFESSIONNEL – JEAN-BAPTISTE DARNET
avec Fabienne SEGUY (documentaliste)
Ateliers divers, réalisation d’un livre avec les classes de CAP, APR, et
ATMFC de 2ème année 10 heures – Mai 2016

12 mai 2016
ESPE DE L’ACADEMIE DE LIMOGES
avec Pascale PEUROT
Ateliers et présentation de collection et documentation
aux étudiants de Master2 7 heures

ECOLE PRIMAIRE JULES FERRY
avec Nathalie CADIER (professeure des écoles)
Ateliers et réalisation d’une affiche A3 avec la classe ULIS
10 heures – Mai 2016

ECOLE PRIMAIRE MAURICE RAVEL
avec SERGE ROUX
Réalisation d’un dépliant pour le voyage Saint-Yrieix / Pompadour organisé par l’association «Lire et Faire Lire».
40 heures – Mars à mai 2016

LIRE ET FAIRE LIRE – FAMILLES RURALES
avec Marie-Christine GUILLAUME
Intervention dans les écoles MAURICE RAVEL et JULES FERRY dans le cadre des TAP : Atelier Illustrations Réalisation du livre «Carnet de Voyage» imprimé par Fabrègue.
40 heures – Mars à juin

Ecole primaire Jules Ferry
Madame Cadier (ULIS)
12 élèves, 13 ateliers d’1 heure – 13 h

Ecole primaire Jules Ferry
Mme Marchais (CE1)
25 élèves, 13 ateliers d’1 heure 30 – 19 h 30

Ecole primaire Jules Ferry
Elisabeth Durand (CP)
18 élèves, 13 ateliers d’1 heure – 13 h

TAP Maurice Ravel
11 élèves, 13 ateliers d’1 heure – 13 h

Faculté des Lettres de Limoges
Chloé Ouaked, Maîtresse de Conférences
25 étudiants de l’option Création Contemporaine et Industries Culturelles du Master – 4 h

ECOLE nationale SUPÉRIEURE D’art – Limoges
ARC – Atelier Recherche et Création «Type de support : Livre d’artiste etc.»
8 étudiants
14 heures – 9 et 10 novembre 2016

 

EDITIONS

Pierre-Lin Renié
12 cartes pour le cdla (10€)
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Cdla, 2016. 200 ex.
– 14 pl. ; 21 x 15 cm. – Imprimé en numérique couleurs.
– Dans 1 pochette en papier cristal fermée par une pastille autocollante noire.

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog.
Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.

Didier Mathieu, conférence/présentation du cdla, Paris,Palais de Tokyo, 17 avril, à l’invitation de Bibliomatrix (école d’art d’Angoulême) et dans le cadre de la manifestation «Visions» organisée par l’ANDEA.

Circulation de la collection – Prêts
Centre d’art plastique de Saint-Fons (Lyon), exposition Paul-Armand Gette. Evolution avec un R c’est mieux ! 5 mars – 7 mai 2016
Le Bel ordinaire – Les abattoirs, Billère (64), exposition «No shooting in this Area», 20 avril – 25 juin 2016.

 

ACCUEIL DE GROUPES

Mardi 23 février 2016 : Visite d’un groupe de 7 étudiants et 1 professeur,
École Nationale Supérieure d’Art de Limoges.

Mardi 1er mars 2016 : Visite d’un groupe de 24 étudiants et 2 professeurs,
Ecole Régionale des Beaux Arts de Poitiers.

Samedi 5 mars 2016 : Visite des Amis du Frac Limousin,10 personnes.

Vendredi 11 mars 2016 : Visite d’un groupe de 26 élèves et 2 professeurs,
Ecole Primaire Maurice RAVEL (avec Mr ROUX / CM1-CM2).

Jeudi 12 mai 2016 : Accueil de 4 étudiants des Beaux-Arts de Poitiers, Travaille sur la collection.

Vendredi 20 mai 2016 : Visite d’un groupe de 40 membres de la FRAP dans le cadre des échappées 5,25.

 

STAGIAIRES

Du 02 mars au 2 avril 2016 : Christopher KELSALL – 2 ème année
Stagiaire de l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges

Du 01 au 22 juin 2016 : Claire BOMPAS – 2ème année
Stagiaire de l’École Nationale Supérieure d’Art de Limoges

Du 01 juin au 02 juillet 2016 : Manon DELAUNAY – 2ème année
Stagiaire de l’École d’Enseignement Supérieur d’Art de Bordeaux

 

ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION

La collection s’est enrichie de 229 numéros d’inventaires (acquisitions + dons)
pour un montant de 11494,26 euros. Les dons représentent 50 % des enrichissements.

2015

EXPOSITIONS

10 février – 6 juin 2015
herman de vries. imprimés, livres et autres publications 1961-2014
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

30 juin –13 octobre 2015
Peter Downsbrough
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

30 juin –13 octobre 2015
Peter Downsbrough. HORS
Salle des conditions atmosphériques
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

23 avril – 24 juin 2015
Exposition Mémoire de Guerre, Collège Darnet,  Saint-Yrieix-la-Perche

21 novembre 2015 – 5 mars 2016
Iconographie. L’œuvre comme collection d’images
Coproduction Frac-Artothèque du Limousin et Centre des livres d’artistes
Galerie «Les Coopérateurs» / Limoges et Cdla / Saint-Yrieix-la-Perche

 

EDITION

Peter Downsbrough
cdla 6.2015
[Saint-Yrieix-la-Perche] : Le centre des livres d’artistes, 2015. 1000 ex.
– 8 p. non agrafées ; 21 x 14, 8 cm.
– Imprimé en n/b sur papier blanc.

Peter Downsbrough (18€)
then set
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artistes, 2015. 350 ex.
– 72 p. ; 18 x 13 cm. – Imprimé en offset n/b, sur papier couché satiné blanc.
– Couverture illustrée, imprimée en n/b à l’extérieur, et rouge et jaune à l’intérieur.
– Reliure sans couture.
then set volume 2
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artistes, 2015. 350 ex.
– 72 p. ; 18 x 13 cm. – Imprimé en offset n/b, sur papier couché satiné blanc.
– Couverture illustrée, imprimée en bleu, noir et gris à l’extérieur, et n/b à l’intérieur.
– Reliure sans couture.
– Les deux volumes dans un étui en carton noir.

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES / ATELIERS 
227 heures d’éducation

ECOLE JULES FERRY – SAINT-YRIEIX-LA-PERCHE
Ateliers divers et réalisation d’un roman-photo dans le cadre des TAP
30 heures – Du 11 septembre 2015 à fin janvier 2016

LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE – MAGNAC-LAVAL
avec Cathia BOUCHERON (Professeur)
Ateliers de création du livre «Abécédaire Autour du Château» avec les classes de CAP, APR, et ATMFC de 2ème année
40 heures – De septembre à mai 2015

LYCEE PROFESSIONNEL – JEAN-BAPTISTE DARNET
avec Karine VERGNE (Professeur de français)
Ateliers de création d’un livre de poème, visite du CDLA et présentation de la collection avec une classe de Terminale
20 heures – Mars à mai 2015

LYCEE PROFESSIONNEL – JEAN-BAPTISTE DARNET
avec Karine VERGNE (Professeur de français) et Lydie AUGRAS (Professeur d’histoire)
Préparation et réalisation de l’exposition «Fragment de mémoire de la grande guerre» du 23 avril au 03 juin 2015, autour de la guerre 1914-1918, avec les élèves de l’enseignements d’exploration «Littéraire et société»
20 heures – Mars à mai 2015
-Réalisation et préparation d’une affiche pour la pièce de théatre «Joseph et Maria, notre grande guerre», jouée le 19 mai 2015 au centre culturel Jean-Pierre FABRÈGUE.
40 heures – Janvier à avril 2015

LYCEE PROFESSIONNEL – JEAN-BAPTISTE DARNET
avec Fabienne SÉGUY (Documentaliste)
Ateliers de conception et réalisation du livre «Chemin croisé, Quand j’avais 20 ans quand j’aurais 20 ans) avec les classes de CAP, APR, et ATMFC de 2ème année
20 heures – Avril et mai 2015

FOYER DE VIE – BOSMIE-L’AIGUILLE
avec Jocelyne
Ateliers de création du livre «Abécédaire Autour du Château» avec les classes de CAP, APR, et ATMFC de 2ème année
60 heures – De septembre à juin 2015

IUFM – LIMOGES
avec Pascale PEUROT (Professeur)
Ateliers et présentation de collection et documentation aux étudiants de Master 2 (enseignants documentalistes)
7 heures – Vendredi 3 avril 2015

LYCÉE PROFESSIONNEL AGRICOLE – LA FAYE
avec Karine MASSOUBRAS (documentaliste)
Ateliers divers, réalisation d’un livre
10 heures – Décembre 2015

STAGIAIRE

Alicia Vilain du 7 avril au 16 mai 2015 Master 1 Médiateur culturelle de l’art Université Aix-Marseille.

 

ACCUEIL DE GROUPES

Mardi 15 décembre 2015 : Visite d’un groupe de 15 élèves de terminal et 2 professeurs ,
Lycée Professionnel Agricole – La Faye.

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du blog.
Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.

 

ACCUEILS

2 étudiants de Ecole Supérieure de L’Image de Poitiers, 2 juin 2015.
Maria-Inès Rodriguez, directrice du CAPC Bordeaux, le 9 juin 2015.

 

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

24 avril au 24 mai 2015
Bibliothèque de Blois

18 Juin au 19 octobre 2015
Musée Adrien Dubouché à Limoges

9 janvier / 7 février 2015
Exposition «claude rutault. en ce qui me concerne» mfc – michèle didier, Paris

 

ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION

La collection s’est enrichie de 172 numéros d’inventaires (acquisitions + dons)
pour un montant de 5052,78 euros. Les dons représentent 70 % des enrichissements.

2014

EXPOSITIONS

21 février – 14 juin 2014
REMUER CIEL ET TERRE
Exposition en partenariat avec Les Abattoirs – La médiathèque, Toulouse

20 juin – 23 décembre 2014
claude rutault. imprimés 1973-2013
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

28 juin / 23 décembre 2014
claude rutault. une pile de toiles une pile de tuiles
Salle des conditions atmosphériques. Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

 

EXPOSITION HORS LES MURS

12,13 et 14 décembre 2014
salle de lecture
dans le cadre de co-libris bouquinerie éphémère d’art contemporain
lavitrine, Limoges

 

EDITION

claude rutault «imprimés 1973-2013. (40€)
essai de catalogue raisonné des livres, publications et autres imprimés».

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES

ATELIERS
Ecole Jules Ferry, Saint-Yrieix-la-Perche (8 ateliers du 9 janvier au 5 juin (jeudis matins1h1/2) 12 h
Ecole Jules Ferry, Saint-Yrieix-la-Perche (14 ateliers périscolaire à partir du jeudi 11 septembre à fn janvier 1 h)
Ecole Maurice Ravel, Saint-Yrieix-la-Perche (7 ateliers périscolaire à partir de mars à mai jeudi 1 h)
Lycée agricole La Faye, Saint-Yrieix-la-Perche – Cathia Boucheron (de septembre à juin)
Lycée Darnet, Saint-Yrieix-la-Perche- classe de terminale (jeudi15 et vendredi 23 mai 6 h)
Ecole Ozanam, Limoges – Marie Delbos CM2 (de septembre à juin tous les lundis) 45 h
Lycée Agricole Voutezac / Objat (jeudi 30 janvier) visite cdla + atelier 7 h
Lycée Edmond Perrier, Tulle (mercredi 18 mars visite + atelier cdla 50 élèves 7 h) + atelier à Tulle le 25 mars (5h)
Foyer de vie, Bosmie l’Aiguille (de septembre à juin tous les mercredis 1h30) Monsieur Touati 45 h
le mardi 15 avril.Stage de formation d’une journée au CDLA des enseignants et documentalistes en partenariat avec l’ IUFM Limoges (Pascale Peurot) 16 documentatlistes  7 h

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.
Mise à jour régulière du blog.

 

ACCUEILS

Tim Dalay – Chester University du lundi 12 au mercredi 14 mai
Lucie Watt artiste mardi 23 septembre.

 

RADIO – TELEVISION

Reportage FR3 Mardi 18 février CDLA

 

ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION

La collection s’est enrichie de 192 numéros d’inventaires (acquisitions + dons)
pour un montant de 2002,90 euros. Les dons représentent 75 % des enrichissements.

2013

EXPOSITIONS

16 mars – 29 juin 2013
LA COLLECTION – ENRICHISSEMENTS 2011-2012
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

16 mars – 29 juin 2013
Salle des conditions atmosphériques
Hubert Renard et Microcollection Jeunes pousses d’Italie.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

5 juillet – 28 septembre 2013
LA COLLECTION – ENRICHISSEMENTS 2011-2013
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

5 juillet – 28 septembre 2013
Salle des conditions atmosphériques
Edmund Kuppel animations stéréoscopiques.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

5 octobre – 21 décembre 2013
CAROLEE SCHNEEMANN
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

12 avril – 27 avril 2013
FRAGMENTS
Rendu des ateliers au Lycée agricole de La Faye, Saint-Yrieix-la-Perche
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes
et en partenariat avec le Centre international d’art et du paysage de Vassivière

2 juillet – 30 septembre 2013
POUR UN AUTRE REGARD
Rendu des ateliers pédagogiques 2012-2013.
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

 

EXPOSITIONS HORS LES MURS

28 juin 2013 – 15 septembre 2013
herman de vries
Exposition en partenariat avec L’Arthothèque du Limousin – Emile a une vache, «L’Atelier» Royères- de-Vassivière

8 novembre 2013 – 8 février 2014
Remuer ciel et terre
Exposition en partenariat avec Les Abattoirs – La médiathèque, Toulouse

 

EDITIONS

Hubert Renard
5 Affches d’Hubert Renard 1994-1998 (70€)

Paul-Armand Gette
Version numérique du catalogue
Paul-Armand Gette ? Un goût certain pour la publication. (35€)

Edmund Kuppel
Version française du catalogue Projektionen 1970-2010. (30€)

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES
109 heures d’éducation

– entre le 19 septembre et le 19 décembre 2013
Ecole Jules Ferry, Saint-Yrieix-la-Perche
Atelier périscolaire, CM1-CM2,
11 heures d’ateliers  pour 15 élèves.

– entre 20 mars 2013 et 22 mai 2013
Lycée Darnet, Saint-Yrieix-la-Perche
Sylvie Humbert 8 heures d’ateliers pour 30 élèves.

Lycées agricoles du limousin
Réalisation d’un livre et d’une exposition
Seconde, première et terminale
36 heures d’ateliers entre janvier 2013 et juin 2013 pour 137 élèves.
– Ahun 24 élèves (4 heures), Stéphanie Aulong, Béatrice Brillaud
– Brive-Objat 26 élèves (8 heures), Sophie Deyzac, Christine Lecigne
– Magnac Laval 10 élèves (5 heures), Laure Chancel
– Meymac 28 élèves (6 heures), Brigitte Laffont, Camille Rizard
– Neuvic 24 élèves (4 heures), Marion Martin, Valérie Touzanne
– Saint-Yrieix (La Faye) 10 élèves (6 heures), Karine Massoubras, Isabelle Sdiri
– Les Vaseix 15 élèves (3 heures), Corinne Cluzan

– de janvier 2013 à avril 2013
Lycée agricole de la Faye, Saint-Yrieix-la-Perche. Enseignant : Cathia Boucheron.
20 heures, Terminale Bac PRO Agro Equipement : 10 élèves et Terminale Bac PRO Laboratoire : 15 élèves.
– de novembre 2013 à décembre 2013, poursuite de l’atelier jusqu’au 30 juin 2014
Ecole Ozanam, Limoges, Enseignant : Marie Delbos.
14 heures, 30 élèves de cm2
– de septembre 2013 à juin 2014
Foyer de vie, Bosmie l’Aiguille, Responsable : Monsieur Touati
20 heures , 8 participants.

7 février 2013
Accueil de 70 étudiants des Beaux arts de Valence – Monsieur Beslot,
13 février 2013
Accueil de 15 étudiants de l’Ecole des Beaux Arts de Limoges – Eric Watier,
29 avril – 3 mai
Accueil de 15 étudiants de l’Ecole nationale supérieure
d’art de Dijon – Anne Brégeaut, Philippe Cazal
25 octobre 2013
Accueil de Camille Vacher, étudiante à l’Ecole supérieure d’art de Clermont-Ferrand,
31 octobre 2013
Accueil de 45 étudiants de L’Ecole supérieure d’art de Toulouse – Olivier Huz,

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.
Mise à jour régulière du blog.

 

ACCUEILS DE GROUPES

Voyage de presse organisé par le Centre international d’art et du paysage de Vassivière, le 7 juillet 2013, 8 personnes
Voyage de presse organisé par le Centre international d’art et du paysage de Vassivière, le 20 octobre 2013, 15 personnes

 

STAGIAIRES

19 mars 2013, Sophie Hermann
16 juillet 2013, Enrico Floriddia
18 octobre 2013, Menehould Weymuller, Université de Clermont-Ferrand
18 octobre 2013, Anne-Laure Bureau, Université de Clermont-Ferrand

 

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

Jeu de Paume, Paris – 28 mai / 1er septembre 2013

 

ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION

La collection s’est enrichie de 205 numéros d’inventaires (acquisitions + dons)
pour un montant de 8562,10 euros. Les dons représentent 50 % des enrichissements.

2012

EXPOSITIONS

14 février / 16 juin 2012
JEAN-FRANÇOIS BORY. LIVRES ET AUTRES PUBLICATIONS
Exposition produite par la Fondation Berardelli, Brescia (Italie), augmentée ici
de prêts du Frac Limousin, du Centre international de poésie – Marseille,
et de pièces de la collection du Cdla. Catalogue bilingue Italien / Français.

5 mai / 16 juin 2012
Bernard Villers Kaolin
une installation dans La salle des conditions atmosphériques, complétée par une présentation des récentes éditions du Nouveau Remorqueur (Bruxelles).

14 février / 16 juin 2012
MOREpublishers
François Curlet sunday #002 Denicolai & Provoost sunday #004
Dora García sunday #006 Maurizio Nannucci sunday #008
Jonathan Monk sunday #011

30 juin / 13 octobre 2012
PAUL-ARMAND GETTE ? UN GÔUT CERTAIN POUR LA PUBLICATION
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

30 juin / 13 octobre 2012
PAUL-ARMAND GETTE LA COLÈRE DES NYMPHES
Salle des conditions atmosphériques
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

27 octobre 2012 / 16 mars 2013
«CONFUSION WILL BE MY EPITAPH».
ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION 2011-2012
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes
L’exposition présente quelques-uns des enrichissement – acquisitions et dons – et revient notamment sur les expositions de Claude Rutault (en 2011) et de Paul-Armand Gette (2012), et annonce l’exposition Jean Le Gac prévue pendant l’été 2014.

27 octobre 2012 / 16 mars 2013
GERRIT VAN SCOREL AUTUMN, WINTER, SPRING
Salle des conditions atmosphériques
Exposition produite par le Centre des livres d’artistes

 

EXPOSITIONS HORS LES MURS

16 mars / 12 juin 2012
Lignes et plis, Alès, musée Pierre André Benoit.
Livres de : herman de vries, François Morellet, Sol LeWitt, Eric Watier,
Bernard Villers, Mirtha Dermisache, Irma Blank, Hanne Darboven,
Ian Hamilton Finlay, Hamish Fulton, Richard Long, Victor Vasarely, Bernard Lassus…

12 juin / 4 juillet 2012
Exposition Je déballe ma bibliothèque, Limoges, Bibliothèque universitaire de la Faculté de Droit

19 novembre / 10 décembre 2012
Emile a une vache, Royères-de-Vassivière.

 

EDITIONS

Paul-Armand Gette. Un goût certain pour la publication (35€)
Catalogue raisonné des livres et publications de Paul-Armand Gette.
Coédition Cdla / Tarabuste éditeur.

Paul-Armand Gette. Les Strates (5€)
Opéra – délire géologique – court
Saint-Yrieix-la-Perche : Le centre des livres d’artistes, 2013. – 16 pages imprimées en offset n/b sur papier «cyclus».

Paul-Armand Gette Un poing c’est tout [Épuisé]
multiple en porcelaine, édition illimitée, réalisation : Patrick Audevard,
production : Le Cdla et Ensa – Limoges.

 

JOURNÉES D’ÉTUDES

29 – 30 juin,1er juillet et 16 septembre, Saint-Yrieix-la-Perche.
des jardins, de la Botanique.
En lien étroit avec l’exposition des publications de Paul-Armand Gette, le Centre des livres d’artiste en association avec la Ville de Saint-Yrieix-la-Perche souhaite proposer à un large public trois journées de rencontres sur le thème des jardins et de la botanique.

 

PROJETS PÉDAGOGIQUES ATELIERS
ateliers – 145 heures d’éducation

Ecole Jules Ferry, Saint-Yrieix-la-Perche
Educateur spécialisé
3 heures d’ateliers le 4 juin pour 12 élèves au Centre des livres d’artistes.

Ecole Jeanne d’Arc, Saint-Yrieix-la-Perche
Classe de Marie-Laure Simon-Tranchant, CE2-CM1-CM2,
28 heures d’ateliers entre le 25 novembre 2011 et le 25 mai pour 20 élèves.

Ecole Maurice Ravel, Saint-Yrieix-la-Perche
Classe de Sophie Morand, CM1-CM2
18 heures d’ateliers entre le 6 janvier et le 16 mai pour 25 élèves.

Ecole Ozanam, Limoges
Classe de Marie Elbos, CE1
27 heures d’ateliers entre le10 janvier et le 29 mai pour 30 élèves.

Lycée agricole de La Faye, Saint-Yrieix-la-Perche
Classe de Karine Massoubras (documentaliste et Isabelle Sidri (professeur de français)
11 heures d’ateliers entre le 12 avril et le 7 juin.

Lycée professionnel Jean-Baptiste Darnet, Saint-Yrieix-la-Perche
Classe de Sylvie Humbert (documentaliste)
4 heures d’ateliers au centre des livres d’artistes le 19 avril pour 6 élèves

UFM Limoges
6 h au Centre des livres d’artistes, journée de formation pour 10 étudiants de la classe de Pascale Peurot

 

VISITES DE GROUPES

Vendredi 30 mars, Ecole d’art de Bourges, 3 étudiants.
Vendredi 6 avril, Lycée Agricole de la Faye de Saint-Yrieix, 30 élèves.
Jeudi 27 septembre, Ecole supérieure d’art de Limoges, 40 étudiants, Jonathan Bass enseignant.

 

PROMOTION DES ACTIVITÉS DU CENTRE

Mise à jour régulière du site web intégrant la mise en ligne de la collection.
Mise à jour régulière du blog.
Edition mensuelle de la carte d’information.

 

CONFÉRENCE

Colloque BOOK LIVE, 8 et 9 juin 2012, London South Bank University, Londres

 

TÉLÉ / RADIO

Radio Kaolin, Saint-Yrieix-la-Perche, «La tribune» de Bernard Platon, 19 juin 2012

 

ACCUEILS DE GROUPES

12 mai, Les Amis de Robert Margerit, 25 personnes
9 juin, Les échappées de l’association 5,25, 9 personnes
26 septembre, Association Emile a une vache

 

CIRCULATION DE LA COLLECTION – PRÊTS

– Musée des moulages de Lyon, 25 avril – 19 mai 2012
– Centre international d’art et du paysage de Vassivière, pour l’exposition «Champ d’expériences», 8 juillet – 23 septembre 2012.

 

ENRICHISSEMENTS DE LA COLLECTION

La collection s’est enrichie de 559 numéros d’inventaires (acquisitions + dons)
pour un montant de 11202,76 euros. Les dons représentent 75 % des enrichissements.

 

MÉCÉNAT

Fondation du Patrimoine en Limousin : 5000 euros.