Les Éts. Decoux

exposition ➨ 08/04/22 ➨ 29/04/22 «Une stricte discrétion»

120 publications discrètes

Les Éts. Decoux sont venus en résidence au cdla en septembre-octobre 2021, dans le cadre d’une recherche sur les livres vides.

Rechercher veut dire consulter, étudier, répertorier, décrire, interroger, confronter, mais parfois aussi acquérir et collectionner et bien sûr concevoir et fabriquer.

Au cours de la résidence, la qualifcation de livre vide a progressivement évolué vers la notion de livre discret.
L’adjectif discret indique une manière d’être marquée par une certaine retenue ; un usage ancien attribuait aussi au mot le sens de avisé, faisant preuve de discernement. Un livre discret peut être un livre vide, blanc, monochrome, vierge, neutre, sur rien, de marge, en retrait, s’effaçant, scellés, silencieux, et même tautologique ou répétitif, &c.

Les livres discrets sont des livres qui se conduisent avec réserve, dans un champ d’application restreint en apparence. Des livres qui peut-être se font remarquer avant tout par leur attention à ne pas le faire.

Le visiteur curieux trouvera ci-joint une liste de 120 publications discrètes par autant d’auteurs différents. Certains ouvrages figurent dans l’exposition.

30 publications discrètes inscrites dans le fonds du cdla
(qui ne fgurent pas dans la collection des Éts. Decoux)

30 publications discrètes inscrites dans le fonds du cdla
(et dont un exemplaire figure aussi dans la collection des Éts. Decoux)

30 publications discrètes qui ne figurent pas dans le fonds du cdla
(mais dont un exemplaire est inscrit dans la collection des Éts. Decoux)

30 publications discrètes qui ne figurent pas dans le fonds du cdla
(ni dans la collection des Éts. Decoux)

Annexe : 12 publications discrètes de 1972
(dont un exemplaire est inscrit dans la collection des Éts. Decoux)

Les éts. Decoux

S
Bruxelles : Les Éts. Decoux ; Saint-Yrieix-la-Perche : Le Cdla, 2022. 42 ex.
– 8 p. ; 24 x 14 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier munken lynx rough blanc.
Plus 4 pages en papier cristal sans impression.
– 8 p. ; 24 x 18 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier munken lynx rough blanc.
Plus 4 pages en papier cristal noir sans impression.
– 8 p. ; 24 x 16 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier munken lynx rough blanc.
Plus 4 pages en papier cristal sans impression.
– Le tout dans une chemise-étui imprimée en noir sur carton gris (format fermé : 25 x 18,7 cm).

prix : 20 €

LES ÉTS. DECOUX

[Didier Decoux]
LE PAYSAGE DÉFAIT À GRAND RENFORT D’HISTOIRE
Récit d’après quelques reproductions originales
d’un tableau de Caspar David Friedrich
Bruxelles : Ets. Decoux Editions. Edition illimitée, exemplaire imprimé pour le cdla, septembre 2011.
Premier volume. La mer de glace
– 104 p. ; 36 x 32 cm. – Imprimé en numérique n/b sur papier satiné blanc.
– Reliure à l’aide d’une spirale en métal. 2 plats de couverture en carton fort, brun.
Au premier plat supérieur est collée une étiquette de papier blanc,
format : 8,2 x 12,4 cm, imprimée en noir et rouge (mention de titre). Au deuxième plat supérieur est collée une étiquette de papier blanc, format : 8,2 x 12,4 cm, imprimée en noir et rouge (mention d’éditeur et justification du tirage).
Deuxième volume. LINGUISTIQUE / LINGUISTIK
– 108 p. ; 36 x 32 cm. – Imprimé en numérique n/b sur papier satiné blanc.
– Reliure à l’aide d’une spirale en métal. 2 plats de couverture en carton fort, brun.
Au premier plat supérieur est collée une étiquette de papier blanc,
format : 8,2 x 12,4 cm, imprimée en noir et rouge (mention de titre). Au deuxième plat supérieur est collée une étiquette de papier blanc,
format : 8,2 x 12,4 cm, imprimée en noir et rouge (mention d’éditeur et justification du tirage).
Troisième volume. EISMEER
– 96 p. ; 36 x 32 cm. – Imprimé en numérique n/b sur papier satiné blanc.
– Reliure à l’aide d’une spirale en métal. 2 plats de couverture en carton fort, brun.
Au premier plat supérieur est collée une étiquette de papier blanc,
format : 8,2 x 12,4 cm, imprimée en noir et rouge (mention de titre). Au deuxième plat supérieur est collée une étiquette de papier blanc, format : 8,2 x 12,4 cm, imprimée en noir et rouge (mention d’éditeur et justification du tirage).
inv. n° 281 11 / 1 à 3

[Didier Decoux]
Hors-jeu
Bruxelles : Ets Decoux éditions, 2011. 50 ex.
– 44 p. non reliées ; 32 x 22,5 cm.
– Imprimé en numérique couleurs sur papier blanc mat de fort grammage.
­– Dans 1 chemise à rabat en carton ivoire, habillée d’une feuille imprimée
en couleurs sur papier blanc mat.
inv. n° 148 15

[Didier Decoux]
Les Boutiquiers
Bruxelles : Ets Decoux éditions, 2014. 30 ex. numérotés. Exemplaire n° 7.
– 64 p. ; 22 x 14 cm.
– Imprimé en numérique couleurs sur papier blanc mat de fort grammage.
­– Reliure en papier toilé gris. Gardes en papier bordeaux.
Au premier plat supérieur, titre et nom d’éditeur imprimé en creux en argent.
– En encart, 1 f. ; 27,8 x 21 cm, imprimée en couleurs, pliée en deux.
inv. n° 151 15

[Didier Decoux]
Echantillon Courbet
Bruxelles : Lustre éditeur – Plié n° 11, 2013. 200 ex.
– 1 f. ; 70 x 50 cm, pliée en deux puis en accordéon au format 25 x 14 cm.
– Imprimé en n/b sur papier blanc mat.
inv. n° 152 15

[Didier Decoux]
QUELQUES CHOSE A BOUGÉ
La double épreuve de la photographie
Une collection des Ets. Decoux
[Bruxelles] : La lettre volée, 2016.
– 160 p. ; 21 x 17,5 cm. – Imprimé en offset bichromie, sur papier couché blanc mat.
– Reliure en papier vert. – 4 pages de garde en papier noir. – Au dos et au premier plat supérieur, titre, nom d’auteur et mention d’éditeur imprimés en noir.
– Au premier plat supérieur et au deuxième plat inférieur,
1 vignette format : 6,7 x 9,5 cm
(photographie reproduite en n/b) est collée dans une cuvette.
inv. n° 055 18

[Didier Decoux]
UNE TENTATIVE DE CE GENRE
REVUE_DESSIN ÉDITION SPÉCIALE PHOTOGRAPHIE I
[Bruxelles] : Ets Decoux, 2018. Septante-cinq exemplaires
– 4 p. ; 29,7 x 21 cm. – Imprimé en numérique n/b sur papier blanc mat.
Edité à l’occasion de l’exposition «Ne pas tenir compte du désordre sur la photographie», Liège, Le Comptoir du livre, février-mars 2018.
inv. n° 061 18

[Didier Decoux]
UNE TENTATIVE DE CE GENRE
REVUE_DESSIN ÉDITION SPÉCIALE PHOTOGRAPHIE II
[Bruxelles] : Ets Decoux, 2018. Septante-cinq exemplaires
– 4 p. ; 29,7 x 21 cm. – Imprimé en numérique n/b sur papier blanc mat.
Edité à l’occasion de l’exposition «Ne pas tenir compte du désordre sur la photographie», Liège, Le Comptoir du livre, février-mars 2018.
inv. n° 062 18

Les Ets. Decoux [Didier Decoux]
Lichtenberg, accessoirement
[Bruxelles : Les Ets. Decoux], 2020. Edition illimitée.
– 12 p. agrafées (dont 4 font office de couverture) ; 14,8 x 29,7 cm.
– Imprimé en numérique couleurs sur papier ivoire (1 des 20 exemplaires imprimés par le cdla à partir du fichier numérique envoyé par Les Ets Decoux au printemps 2020).
«Conçu en réplique à la crise financière et imprimé par qui le veut.
Prix de vente : à déterminer. Tirage non limité»
inv. n° 186 20

Les éts. Decoux
Une tentative de ce genre – Revue
numéros spéciaux 107 à 113 – L’histoire est pleine de blancs
Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artiste ; [Bruxelles] : Les éts Decoux,
18 septembre, 21 septembre, 24 septembre, 27 septembre, 30 septembre, 3 octobre, 6 octobre 2021.
Tirage limité [circa 50 ex.].
7 fois – 4 p. : 29,7 x 21 cm. – Imprimé en noir en risographie sur papier Munken 120 g.
– Dans 1 enveloppe postale en kraft blanc, sur laquelle est collée 1 étiquette portant les mentions d’auteur, de titre et d’éditeur.
Sept numéros de la revue réalisés pendant la résidence de Didier Decoux au Centre des livres d’artistes (mi-septembre – début octobre 2021).
inv. n° 103 21

LES ÉTS. DECOUX
Région où prédominent les vents d’Ouest
[Saint-Yrieix-la-Perche : Le Centre des livres d’artistes], 2021.
– 1 drapeau ; 118 x 177 cm, imprimé en couleurs sur tissu blanc.
inv. n° 123 21

Les éts. Decoux
La perpétuation de l’espèce
Bruxelles : Les Éts. Decoux, 2020. 60 ex. Exemplaire n° 4.
– 16 p. d’un format trapézoïdal, cousues ; 19 x 27,1 cm hors tout. – Imprimé en lithographie n/b.
– Dans 1 enveloppe d’expédition en papier cristal format ; 20 x 28 cm..
inv. 228 21
Deux photographies et quelques notes rappelant des didascalies animent ce livret
autour d’incertaines spéculations théâtrales.

Les éts. Decoux
Insignes, uniformes et décorations
Bruxelles, Les Éts. Decoux, 2021. 12 ex. numérotés. Exemplaire n° 6.
– 98 p. ; 21 x 14 cm en papier 1 face noir brillant et 1 face gris mat. – 8 p. de papier carbone au même format. – Reliure à la japonaise. Colophon imprimé à la machine à écrire à l’aide de papier carbone.
– En option, 1 bandeau de maintien ; 21,2 x 3,5 cm.
inv. 229 21
La tactique ici vise à décliner les tonalités d’un papier au recto noir brillant et au verso gris mat.
Peu de signes, de différences ou d’agréments. Une manière de ne pas donner de nouvelles.

Les éts. Decoux
Political achievements
Bruxelles : Les Éts. Decoux, 2021. 25 ex.
– 36 p. agrafées ; 27 x 21 cm. – Imprimé en numérique, en noir sur papier blanc.
– Couverture en carton bleu pâle imprimée en noir.
inv. 230 21
Les Éts. Decoux rééditent un ancien livre vierge, Political achievements of the Earl of Dalkeith, paru en 1880. Ils ont recomposé ce pamphlet politique à partir de deux copies disponibles sur le Net.

Les éts. Decoux
Souscription
Bruxelles : Les Éts. Decoux, 2021.[45 ex.].
– 1 f. ; 50 x 65 cm, pliée, imprimée en typographie, en noir sur papier ivoire de fort grammage.
inv. 231 21 / 1 et 2
Il s’agit d’une jaquette destinée à recouvrir un livre qui ne sera pas publié malgré
l’annonce qui en est faite sous forme d’un appel à souscription.

Les éts. Decoux
Pelliculaire
Bruxelles : Les Éts. Decoux, 2019. 30 ex. numérotés. Exemplaire n° 9
– 4 p. ; 30 x 20 cm. – Imprimé en numérique, en rouge, bistre et noir sur carton
1 face ivoire (extérieur) et 1 face à motif de couleurs.
A l’intérieur, maintenue par un fil, une feuille de papier cristal, pliée.
inv. 232 21
Le papier cristal sert à recouvrir les livres et à les préserver des frottements de la lecture. La pelure conservée dans ce portefeuille pourrait parfaitement sur un exemplaire du n°9 de la revue Phantomas se rabattre.

Les éts. Decoux
[En blanc]
Bruxelles : Éts. Decoux éditions, 2013. 25 ex. numérotés. Exemplaire n° 9.
Les trois volumes & l’addenda ne peuvent être considérés séparément
[En blanc] – I –
– 28 p. agrafées ; 20,8 x 14,2 cm. – Imprimé en numérique, en noir sur papier couché blanc brillant, papier couché satiné blanc et papier blanc mat de faible grammage.
[En blanc] – II –
– 28 p. agrafées ; 20,8 x 14,2 cm. – Imprimé en numérique, en noir sur papier couché blanc brillant, papier couché satiné blanc et papier blanc mat de faible grammage.
[En blanc] – III –
– 50 p. agrafées (dont 42 non rognées en tête) ; 20,8 x 14,2 cm. – Imprimé en numérique, en noir sur papier couché blanc brillant, papier couché satiné blanc et papier blanc mat de faible grammage.
[En blanc] – ADDENDA –
– 12 p. agrafées ; 20,8 x 14,2 cm. – Imprimé en numérique, en noir sur papier couché blanc brillant, papier couché satiné blanc et papier blanc mat de faible grammage.
– 1 f. ; 20,8 x 14,2 cm, imprimée en numérique couleurs sur papier couché brillant de fort grammage.
– 1 bandeau de maintien imprimé en couleurs sur papier couché blanc brillant ; 5,2 x 14,8 cm.
inv. 233 21
[En blanc], heureusement produit autour d’une dépression, relate quelques lacunes
de l’énonciation et laisse voir diverses fissures dans les chaînes associatives. Cet ensemble légèrement déceptif, peu illustré, remarque, entre parole réservée et indices d’effacement, l’incertitude des signes.

Les éts. Decoux
Service central des vues pour projections lumineuses
Bruxelles : Éts. Decoux, 2017. 12 ex. numérotés. Exemplaire n° 7.
– 240 p. ; 22,7 x 15 cm. – Imprimé en numérique, en noir sur papier ivoire.
– 4 pages de garde en papier noir.
– Reliure en toile grise, coins arrondis, impression en sérigraphie en blanc et or (au dos), tranches rouge sombre.
– En encart dans ce numéro 7 de l’édition, Partout. Toujours et partout,
1 carte ; 8,5 x 13 cm, imprimée en numérique couleurs sur carton blanc.
inv. 234 21
Voici le fac-similé de la publication n°84 de l’Institut international de bibliographie
parue en 1907 que Paul Otlet a fait relier en un volume unique conservé à Mons au Mundaneum.
Après quatre pages présentant les missions et le règlement du Service central des vues pour projections lumineuses, défilent plus de deux cents pages sans aucune marque d’impression.
Ce n’est pas un livre qui ne montre rien, c’est un livre spectacle,
nourri de l’essence du Service présenté : l’éblouissement.
Chaque exemplaire est accompagné de la reproduction d’une fiche manuscrite de Paul Otlet.
Paru à l’occasion de l’exposition
Les Attractions de l’homme lumière, La Louvière, Château Gilson, 25 juin – 10 septembre 2017.

Les éts. Decoux
Quant
Bruxelles : Éts. Decoux éditeurs, juin 2018. 45 ex numérotés. Exemplaire n° 16.
– 4 p. ; 28,6 x 20,7 cm, imprimées en numérique, en noir sur papier blanc de faible grammage, plus – 4 p. ; 28,6 x 22,2 cm, imprimées en typographie, en noir sur papier ivoire.
Les 8 pages sont cousues.
– Couverture en carton 1 face argent et 1 face mate. En première page, titre imprimé à sec.
Exemplaire avec la face mate de la couverture à l’extérieur.
inv. 235 21
Pour le compte des Éts. Decoux a été réimprimée une courte ligne-bloc de linotype,
fragment de texte trouvé laissé aux incertitudes de son interprétation.

Les éts. Decoux
Quant
Bruxelles : Éts. Decoux éditeurs, juin 2018. 45 ex numérotés. Exemplaire n° 15.
– 4 p. ; 28,6 x 20,7 cm, imprimées en numérique, en noir sur papier blanc de faible grammage, plus – 4 p. ; 28,6 x 22,2 cm, imprimées en typographie, en noir sur papier ivoire.
Les 8 pages sont cousues.
– Couverture en carton 1 face argent et 1 face mate. En première page, titre imprimé à sec.
Exemplaire avec la face argent de la couverture à l’extérieur.
inv. 236 21
Pour le compte des Éts. Decoux a été réimprimée une courte ligne-bloc de linotype,
fragment de texte trouvé laissé aux incertitudes de son interprétation.

Les éts. Decoux
S
Bruxelles : Les Éts. Decoux ; Saint-Yrieix-la-Perche : Le Cdla, 2022. 42 ex.
– 8 p. ; 24 x 14 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier munken lynx rough blanc.
Plus 4 pages en papier cristal sans impression.
– 8 p. ; 24 x 18 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier munken lynx rough blanc.
Plus 4 pages en papier cristal noir sans impression.
– 8 p. ; 24 x 16 cm, imprimées en risographie, en noir sur papier munken lynx rough blanc.
Plus 4 pages en papier cristal sans impression.
– Le tout dans une chemise-étui imprimée en noir sur carton gris (format fermé : 25 x 18,7 cm).
Coll cdla – inv. 009 22

L’arbre généalogique de la Belgique sauvage,
Bruxelles : Phantomas – Théodore Koenig éditeur, 1978.
Illistrateur : E. Quix.

Affiche (53 x 38 cm) augmentée de la mention « Une tentative de ce genre – 2012 », revues éditée par Les Éts Decoux

Les Éts. Decoux

Les Éts. Decoux, maison de micro-édition bruxelloise, viennent au Centre des Livres d’Artistes (CdLA) avec l’intention d’approfondir une recherche qu’ils sont en train de mener sur les livres blancs. Sous cette notion, il convient d’entendre des publications aux pages non imprimées mais aussi des ouvrages qui, même partiellement occupés de signes ou de formes, demeurent dans une retenue, un repli ou une dérobade face à l’affirmation des mots et des images généralement articulés dans les livres. L’attention se porte donc sur des figures du vide, du silence, du neutre, de la perte… Comme tels, les livres blancs engagent d’autres rapports à la mise en œuvre de livres–matérialités, spatialité…–ainsi qu’aux usages de la lecture –temporalité,interprétations…

Les Éts. Decoux veulent mettre à profit leur séjour à Saint-Yrieix-la-Perche pour consulter certains livres d’artistes appartenant au fonds du CdLA, pour mieux appréhender la problématique des livres blancs, pour cerner davantage aussi le sens du moins dans leur propre pratique éditoriale. Nous a récemment été rapportée la note poétique de Paul Nougé retranscrite en exergue. Ce serait le programme.

Il y a une dizaine d’années, les Éts. Decoux avaient établi un premier contact avec le CdLA en venant présenter l’une de leurs premières éditions. Il s’agissait d’une enquête visuelle pleine de documents et qui pourtant traitait de la disparition d’un tableau. Il n’est pas clair de savoir si c’est une sorte de coïncidence mais, dix ans plus tard, ce n’est pas tant l’absence de telle ou telle chose qui inquiète, c’est le rien même logé au sein des pages tournées.

Didier DECOUX
Namur (Belgique), 1962.
Actuellement enseignant à Arts2 (Mons) et responsable des Établissements Decoux, entreprise de micro-édition indépendante (Bruxelles).

Après avoir mené un travail de création plastique, l’auteur se consacre exclusivement depuis une quinzaine d’années au livre d’artiste sous le couvert des Éts. Decoux.